chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
133 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Carcinoid / Charnel Altar - Carcinoid​ / ​Charnel Altar

Chronique

Carcinoid / Charnel Altar Carcinoid​ / ​Charnel Altar (Split 10")
La lecture assidue (on n’en doute pas une seule seconde) des milliers de chroniques (encore moins) publiées sur Thrashocore devrait normalement vous avoir déjà mis sur le chemin de Carcinoid et Charnel Altar, deux groupes australiens formés il y a relativement peu de temps et qui l’année dernière ont sorti respectivement un premier album ainsi qu’une première démo chaudement recommandés en ces pages. Alors forcément, lorsque ces deux entités impies décident de s’associer le temps d’un split paru début mai via Headsplit Records et Seed Of Doom Records (Apparatus, Thanamagus, Total Isolation...), il y a de quoi se montrer particulièrement intéressé.

Pour illustrer ce bel objet (un vinyle 10" coloré), les deux groupes ont fait appel aux services de l’artiste américain Justin Bartlett aka vberkvlt dont on a déjà pu apprécier le travail chez des formations telles que Dragged Into Sunlight, Hooded Menace, Lord Mantis, Trap Them, The Secret et les excellents Tyrant dont je finirai bien par vous parler un jour !

C’est Carcinoid qui ouvre le bal avec deux nouveaux morceaux. Enregistrés fin 2019, ces nouvelles compositions n’entendent pas bousculer l’ordre établi puisqu’en dehors de cette production sensiblement moins épaisse (mais toujours aussi abrasive), celles-ci s’inscrivent dans la continuité des titres proposés sur Metastatic Declination. Soit un Death/Doom partageant sont temps entre passages rapides menés à coup de tchouka-tchouka et autres blasts plus ou moins soutenus et séquences down-tempo plombées qui au-delà de varier les plaisirs vont continuer à nourrir ces atmosphères viciées et délétères. Un poil plus rudimentaires, "Ashen Remnants" et "Gut Rot" se distinguent ainsi par un riffing plus Punk (flagrant notamment dès ces entames simples mais particulièrement entêtantes). Certes, Carcinoid n’a jusque-là jamais fait preuve d’une grande complexité d’écriture mais il y a quelque chose d’un peu plus primitif dans le riffing des Australiens qui à tendance à rendre chacune de ces deux compositions assez immédiate. Les parties plus lourdes conservent quant à elle ce groove pataud qui les rend particulièrement délicieuses et efficaces. Bref, bien loin de la révolution, Carcinoid poursuit modestement son petit bout de chemin, laissant ainsi présager une suite sera placée a priori sous les meilleurs auspices.

Sur la face B, leurs compatriotes de Charnel Altar prennent le relai avec un oeuvre hideuse de plus de huit minutes qui là encore n’entend absolument pas changer la donne mais plutôt confirmer tout le bien déjà largement exprimé autour de cette entité obscure. La production opaque, épaisse et rugueuse confère d’emblée quelque chose de terriblement menaçant au Death/Doom des Australiens mais ce sont bien ces riffs vicieux et rampants, ces changements de rythmes sournois (laissant place à des accélérations brèves mais fulgurantes) et ces voix infernales (entre growl abyssal et cris maladifs) qui participent le plus à la construction de ces ambiances pesantes sur lesquelles planent un profond malaise. À la manière de Carcinoid, Charnel Altar ne réinvente rien (construction relativement classique, sonorités et atmosphères héritées pour la plupart de ces groupes d’une autre époque dont la notoriété n’est plus à faire) mais pour autant ce "Blood Sanctum" n’en reste pas moins une véritable démonstration de Death/Doom malveillant qui ne devrait probablement pas laissé l’auditeur indifférent. Là aussi la suite s’annonce une fois de plus particulièrement engageante pour Charnel Altar, surtout si le groupe australien arrive à maintenir ce niveau d’engagement pour accoucher d’un premier album attendu aujourd’hui de pied ferme.

Pour conclure et même si ce genre de sortie (un split 10" ne contenant que trois titres) est bien souvent boudée par la plupart, je vous invite malgré tout à y jeter une oreille attentive si vous n’avez jamais entendu parler de Carcinoid ou Charnel Altar ou si vousavez tout simplement quelques inclinaisons pour ce genre de Death/Doom sombre, habité et menaçant. Au petit jeu des comparaisons, Charnel Altar gagne ici le combat mais gardez tout de même en tête que les deux groupes, s’ils pratiquent sur le papier le même style, ne jouent pourtant pas tout à fait sur le même créneau. Quoi qu’il en soit, ce split c’est du tout bon, comme Jacques !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Rigs Mordo citer
Rigs Mordo
19/07/2020 20:57
Voilà qui me branche bien, l'album et la démo de Carcinoid étaient très bons.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Carcinoid / Charnel Altar
Death / Doom
2020 - Seed Of Doom Records
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Charnel Altar
Charnel Altar
Death / Doom - Australie
  
Carcinoid
Carcinoid
Death Metal - 2018 - Australie
  

tracklist
Carcinoid
01.   Ashen Remnants  (05:45)
02.   Gut Rot  (04:57)

Charnel Altar
03.   Blood Sanctum  (08:21)

Durée : 19:03

line up
parution
1 Mai 2020

voir aussi
Carcinoid
Carcinoid
Metastatic Declination

2019 - Memento Mori
  
Charnel Altar
Charnel Altar
Charnel Altar (Démo)

2019 - Autoproduction
  

Essayez aussi
Epitaphe
Epitaphe
I

2019 - Aesthetic Death
  
Mar de Grises
Mar de Grises
Draining The Waterheart

2008 - Firebox Records
  
Fuoco Fatuo
Fuoco Fatuo
The Viper Slithers In The Ashes Of What Remains

2014 - Iron Tyrant
  
Asphyx
Asphyx
Embrace The Death

1996 - Century Media Records
  
Atriarch
Atriarch
Dead as Truth

2017 - Relapse Records
  

Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview
Skeletal Remains
The Entombment Of Chaos
Lire la chronique
Diabolic
Mausoleum of the Unholy Ghost
Lire la chronique
Katavasia
Magnus Venator
Lire la chronique