chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
157 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Napalm Death - Order Of The Leech

Chronique

Napalm Death Order Of The Leech
« Enemy of the Music Business » signait le grand retour de Napalm Death : un excellent album qui replaçait les Anglais au sommet du panthéon de la brutalité. « Order of the Leech » est tout simplement encore meilleur : meilleur opus toutes catégories de Napalm Death, et leur album le plus brutal et sans concessions de l’ensemble de leur discographie (de leur période post-grind en tout cas).

En termes de brutalité « Order of the Leech » repousse en effet toutes les limites, et ferait presque passer « Enemy of the Music Business » pour une comptine : AUCUNE chanson n’est exempte de blasts, servis par une batterie triggée (un son très compact que j’aime beaucoup) qui pilonne comme jamais. Les blasts chez ND et moi c’est une grande histoire d’amour, tant ils sont toujours amenés avec une « finesse » (est-ce vraiment le mot approprié lol) qui m’impressionne toujours : c’est un peu comme chez Slayer mais puissance 1000, on sait que ça va chier dans pas longtemps et on peut rien y faire si ce n’est monter le son ! Le coté indus / sombre de l’époque « Fear, Emptiness, Despair » qui se retrouvait légèrement sur « Enemy… » a ici complètement disparu, « Order of the Leech » propose bien la fin du Monde mais en toute brutalité et sans fioritures. Les mid-tempos sont tous bâtis sur des riffs absolument terribles, du genre simples et headbanguants comme jamais, la paire Embury / harris ayant une fois de plus fait des merveilles. On notera le clin d’œil au « Procreation of the Wicked » de Celtic Frost sur le break de « Continuing War on Stupidity », le seul passage « lourd » de l’album, le reste étant toujours dans des BPMs à 3 chiffres…

L’agressivité sans bornes des Anglais se retrouve aussi dans leurs textes engagés et furieusement dénonciateurs. Quand ce n’est pas la royauté Britannique qui en prend pour son grade (« To Lower Yourself (Blind Servitude) »), on y traite des événements du 11 septembre (« Out of Sight, Out of Mind »), des débordements du capitalisme (« Per Capita »), ou de la politique militaire du pays de Mickey (« Continuing War on Stupidity »). Mine de rien, voir un groupe aussi brutal parler d’autre chose que d’éviscérer ma grand-mère ça fait plaisir, et on retrouve là le Napalm Death engagé des débuts.

J’ai un nombre toujours grandissants de groupes de bourrins dans ma discothèque, mais peu me procurent une telle satisfaction de défoulement qu’un bon Napalm Death. Alors imaginez un peu ce que ça donne quand on tient un album de la stature de « Order of the Leech »… Une claque monstrueuse d’une intensité inégalée.

Grindement votre, Chris.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

15 COMMENTAIRE(S)

cmtex citer
cmtex
27/02/2015 09:07
note: 10/10
Premier album d'eux que j'ai acheté, quel album de folie, déjà 13 ans. Le meilleur Napalm pour moi, une furie incroyable, je m'en lasse pas.
hurgh citer
hurgh
18/11/2013 16:08
Je n'ai JAMAIS posé une oreille sur ce Napalm Death, serait p't'être temps que je répare cet oubli... Ca doit être le seul que je ne connaisse pas d'ailleurs. Ha non, y'a "Words From..." aussi. Deux perles apparemment.
Múthjs_K citer
Múthjs_K
02/12/2008 22:00
note: 8/10
Raaahh !! Non seulement c'est le par cet album que j'ai découvert ND, mais c'est aussi celui qui m'a fait plonger dans le Metal extrême. Et même si j'ai jamais été trop fan de Napalm Death, je me repasse toujours cet album avec plaisir !
citer
Seb'
05/05/2008 20:20
Un des premiers. Je me rappelle plus du nom du titre car je ne suis pas porté dessus, vu que je n'ai pas du tout aimé. :/

Bon après, je respecte leur parcours. (On ne peut que les envier.)


(Concernant Carcass, complètement d'accord, mais j'tenais à le dire ]: )
Tim citer
Tim
04/05/2008 20:10
D'ac avec toi Chris j'aime pas du tout leur premier skeud mais j'ai commencé à les adorer à partir du cultissime Harmony Corruption. Comme ta comparaison et juste !!
Chri$ citer
Chri$
04/05/2008 17:16
note: 9.5/10
Seb' a écrit : Bon.
Personne ne me comprendra probablement, mais moi, rien à faire.
Napalm Death, je n'aime pas du tout.
J'accroche pas.
Je déteste la voix, la batterie se fait trop répétitive (à mon goût), bref je n'aime absolument pas.
Les chansons me paraissent d'un ennuie..
Bon, il y'a "quelques" bons passages, mais sinon JE N'ACCROCHE PAS DU TOUT.
Je préfère largement Carcass (dans leur début) puis quoique même Swansong est très bon dans son style.


je ne sais pas quels albums de ND tu as écouté, mais ils ont une disco suffisament varié pour que si tu n'accroches pas aux grinds des débuts, tu aimes le glauquissime "Fear, Emptiness, Despair", les quasi mosh-parts de "Words From..." ou le grind / death de "Order..." ou "Enemy..."

dans ND c'est comme dans le cochon: tout est bon après faut piocher la partie que tu préferes! le parrallèle avec "Swansong" de Carcass pas grand chose à faire ici par contre Clin d'oeil
citer
Seb'
04/05/2008 11:39
Bon.
Personne ne me comprendra probablement, mais moi, rien à faire.
Napalm Death, je n'aime pas du tout.
J'accroche pas.
Je déteste la voix, la batterie se fait trop répétitive (à mon goût), bref je n'aime absolument pas.
Les chansons me paraissent d'un ennuie..
Bon, il y'a "quelques" bons passages, mais sinon JE N'ACCROCHE PAS DU TOUT.
Je préfère largement Carcass (dans leur début) puis quoique même Swansong est très bon dans son style.
Body Count citer
Body Count
08/08/2005 16:33
note: 10/10
AAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Body Count citer
Body Count
08/08/2005 16:32
note: 10/10
ENORME !
Niktareum citer
Niktareum
11/04/2005 13:20
note: 9/10
bah sur "F.E.D." c le son ultra renfermé qui me rebute un peu, les compos sont pas mal mais bon c pas mon préféré! sinon c clair ke sur "Order..." y'a des riffs de fou a chaque chanson et c ca ki est énorme! pourtant on entendait ici et la ke le ptit nouveau ct un "retour aux sources brutales"...
enfin bon en effet j'attends ta kro avec impatience, même si je c ke de toute facon je l'achèterai!! ;p
Chri$ citer
Chri$
11/04/2005 11:41
note: 9.5/10
raah Fear Emptiness Despair il bute arrete! pr le petit nouveau il est varié, groovy et avec des guests sympas, mais il est moins brutal que les deux autres et y'a moins de riffs qui tuent..enfin faudra lire ma chronique pr tt savoir!
Niktareum citer
Niktareum
11/04/2005 10:40
note: 9/10
Ooooooh non putain ca me fait mal ce ke tu dis la...ca fait tellement longtemps ke g pas été décu par un Napalm, en fait depuis "F.E.D." en 94!
deja le mp3 qu'est dispo sur certains sampler je le trouve moyen mais bon, on verra l'album il ne peut PAS être mauvais!
Chri$ citer
Chri$
10/04/2005 21:37
note: 9.5/10
malheureusement le nouveau ND est justement un peu décevant, plus de détails ds la chonique... enfin décevant surtout en comparaison de leurs deux précédentes tueries..
Niktareum citer
Niktareum
10/04/2005 21:26
note: 9/10
wais pareil putain dès la 1ètre écoute il vous saute a la gueule!! a 300% du début a la fin, tout bonnement génial!!
je le place dans mon top 3 de ND a coté de Harmony Corruption et ... putain merde je les aime tous chui incapable d'en choisir 3! ;-)
bref c du grand art et j'espère ne pas être décu par le ptit nouveau...
Holy citer
Holy
10/04/2005 17:13
note: 9.5/10
GÉ-NI-AL!!! Je l'ai écouté hier encore et comme à chaque fois il y avait sur mes fesses d'étranges équimoses. Et puis Barney à tellement une voix de chien enragé, elle est énorme; une des meilleures voix de la scène Death! Napalm Death est arrivé au sommet de son art, je crois qu'il sera difficile de faire mieux pour le prochain, mais à la limite ce n'est pas vraiment ce qu'on leur demande!

Un de mes albums de Death culte!

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Napalm Death
Grind / Death
2002 - Feto Records
notes
Chroniqueur : 9.5/10
Lecteurs : (16)  8.84/10
Webzines : (17)  8.24/10

plus d'infos sur
Napalm Death
Napalm Death
Death Metal - 1981 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Continuing War On Stupidity  (03:11)
02.   The Icing On The Hate  (03:10)
03.   Forced To Fear  (03:35)
04.   Narcoleptic  (02:28)
05.   Out Of Sight Out Of Mind  (03:01)
06.   To Lower Yourself (Blind Servitude)  (03:03)
07.   Lowest Common Denominator  (03:19)
08.   Forewarned Is Disarmed?  (02:25)
09.   Per Capita  (02:54)
10.   Farce And Fiction  (02:47)
11.   Blows To The Body  (03:14)
12.   The Great Capitulator  (11:35)

Durée : 44:42

line up
parution
22 Novembre 2002

voir aussi
Napalm Death
Napalm Death
The Code Is Red... Long Live The Code

2005 - Century Media Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Inside The Torn Apart

1997 - Earache Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Diatribes

1996 - Earache Records
  
Napalm Death
Napalm Death
Enemy Of The Music Business

2000 - Dreamcatcher
  
Napalm Death
Napalm Death
Scum

1987 - Earache Records
  

Essayez aussi
Neuraxis
Neuraxis
Truth Beyond...

2002 - Galy Records
  
Foetopsy
Foetopsy
Dyspartum

2003 - Barbarian Records
  
The Berzerker
The Berzerker
Animosity

2007 - Earache Records
  
Rank And Vile
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh

2019 - Autoproduction
  
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Bent Sea
Usurpress / Animalist (Split-CD)

2014 - Selfmadegod Records
  

Tan Kozh
Lignages oubliés
Lire la chronique
Ars Moriendi
La solitude du pieux scélér...
Lire la chronique
Mutilated
In Memoriam (Compil.)
Lire la chronique
Silure
Route De Troche (Démo)
Lire la chronique
Dreamlord
Disciples of War
Lire la chronique
Grief
Torso
Lire la chronique
Havohej
Table of Uncreation
Lire la chronique
Avslut
Tyranni
Lire la chronique
Traveler
Traveler
Lire la chronique
A.A. Williams + Brutus + Cult of Luna
Lire le live report
Verse
Aggression
Lire la chronique
Suppression
Repugnant Remains (EP)
Lire la chronique
Mur
Brutalism
Lire la chronique
Nightbearer
Tales Of Sorcery And Death
Lire la chronique
Diocletian
Amongst The Flames Of A Bvr...
Lire la chronique
Profanatica
Rotting Incarnation of God
Lire la chronique
Sentient Horror
Morbid Realms
Lire la chronique
Botanist à l'occasion de la sortie de Ecosystem
Lire l'interview
NONE #2 - RAVENSIRE - A Stone Engraved in Red
Lire le podcast
In The Woods...
Cease The Day
Lire la chronique
Pa Vesh En
Pyrefication
Lire la chronique
Stormwarrior
Norsemen
Lire la chronique
Desekryptor
Chasm Of Rot (Compil.)
Lire la chronique
Gone In April
Shards of Light
Lire la chronique
Opeth
In Cauda Venenum
Lire la chronique
Black Cilice
Transfixion of Spirits
Lire la chronique
Fields of the Nephilim
The Nephilim
Lire la chronique
Sepolcro
Amorphous Mass (EP)
Lire la chronique
Malignant Altar
Retribution Of Jealous Gods...
Lire la chronique
The Kryptik
When The Shadows Rise
Lire la chronique