chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
187 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Mortality Rate - You Were the Gasoline

Chronique

Mortality Rate You Were the Gasoline (EP)
Rendre hommage à un être cher est une tâche aussi délicate que personnelle. Nous vivons tous la perte et le manque à notre façon. Chez Mortality Rate, on n’est pas très branchés marbrerie et stèles ornées de colombes blanches. Peut-être qu’à Calgary, la coutume est de pondre un EP d’une violence inouïe, d’enregistrer 10 minutes de haine pure. Qui sommes-nous pour juger ? S’ils ont besoin de vaincre le mal par le mal, alors grand bien nous fasse car You Were the Gasoline, enregistré pour Evan Cole Shaw, regretté membre actif de la scène de l’Alberta, fera date. Avant même de poursuivre, je vous invite à aller voir les vidéos de Scoped Exposure (sorte de Hate5six canadien) lors du show hommage pour palper l’émotion que ce malheureux événement a déclenché.

Honnêtement, rares sont les groupes qui arrivent autant à capturer la fureur. Dès la fin de l’intro, sorte d’éloge funèbre au piano, le son devient abrasif et ne vous lâchera pas. Jamais. You Were the Gasoline fait partie de ces enregistrements qui ne vous laissent pas de place, tout juste une fenêtre pour cligner des yeux et reprendre votre souffle. Quand ça n’est pas la caisse claire qui vous martèle entre les omoplates, c’est la guitare qui vient vous taillader. Le mix est tellement optimal qu’on entend la basse ! Et cerise sur le gâteau, la voix. Je dois confesser mon biais ici, j’ai un faible pour les voix très haut-perchées, hurlées sans retenue, sans fard, ce qui rend les voix féminines idéales pour moi. Jess nous propose le haut du panier en terme de prestation vocale : des vocaux habités, avec juste ce qu’il faut de variation pour ne pas lasser et une hargne tout simplement prodigieuse. C'est bien simple, « Roses » me fait le même effet qu’un Verse, Defeater voire même certains groupes de screamo… sauf qu’ils ne jouent pas un metalcore dont les breaks ne respectent pas la convention de Genève.

Pour la forme, je pense que je pourrais difficilement être plus clair : sortez les protège-dents. Maintenant, dans le fond, qu’est-ce qu’ils peuvent bien avoir à nous dire en si peu de temps ? Là encore, la sentence est sans appel : hormis « Roses », l’hommage, le propos est colérique et revanchard. Rien de très surprenant finalement, quand bien même les touches personnelles sont légion et bienvenues. On retrouve assez peu d’angles politiques au sens propre du terme chez les canadiens, tout est bien plus viscéral. Il ne serait pas délirant de supposer que « Selfish Thieves » traite d’écologie et de nos sociétés industrielles mais rien n’est nommé, l’auteure ayant préféré transcender tout cela par une haine aveugle et englobante : « Our oldest tradition is genocide / A plague is what we need / We are the disease / Disease roaming free », pour illustrer un peu la décharge émotionnelle. Il est d’ailleurs intéressant de retrouver ce type d’écriture dans le nouveau projet World of Pleasure, estampillé « vegan straight edge » donc beaucoup plus concret.

Une image valant mieux que mille mots, je laisse ici la place à Madi Watkins (bassiste / vocaliste chez Year of the Knife) dont la pochette représente à merveille le contenu de la galette. Cet EP est tout simplement un sans-faute qui a su piocher dans le punk, le hardcore et le metalcore tout ce qu’il fallait pour exprimer, relâcher et surtout décharger quiconque s’y aventurera. Si après ça, vous continuez à vous satisfaire d’orgues dans des églises miteuses et de prêtres qui crachotent dans des micros mal réglés, je ne sais plus quoi vous dire !

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

RelapsoBananas citer
RelapsoBananas
14/10/2020 10:01
note: 5/5
Je pense que je suis complètement aveuglé par le fait que j'ai découvert le groupe avec cet EP. Sleep Deprivation est excellent mais le choix du coeur, tu sais ce que c'est !
Krokodil citer
Krokodil
14/10/2020 09:06
note: 3.5/5
Petite préférence pour Sleep Deprivation (que je t'invite à tester si c'est pas déjà fait), plus consistent, avec de grosses influs d-beat dans les grattes, et qui a eu droit tout récemment à une réed avec 3 tracks additionnelles qui mettent bien la misère !

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Mortality Rate
notes
Chroniqueur : 5/5
Lecteurs : (1)  3.5/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Mortality Rate
Mortality Rate
Hardcore - 2014 - Canada
  

tracklist
.

01.   Lena

02.   Roses

03.   Selfish Thieves

04.   Heathen

05.   You Were The Gasoline

06.   Lonely Soul

Durée : 10'21

line up
Essayez aussi
Merauder
Merauder
Master Killer

1995 - Century Media Records
  
Life Of Agony
Life Of Agony
River Runs Red

1993 - Roadrunner Records
  
Inclination
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)

2017 - Life & Death Brigade Records
  
Raw Justice
Raw Justice
We Don't Need Your Friends (EP)

2013 - Straight & Alert
  
Integrity
Integrity
Howling, For The Nightmare Shall Consume

2017 - Relapse Records
  

Gorguts
Obscura
Lire la chronique
Dead Can Dance
Within The Realm Of A Dying...
Lire la chronique
Dwarrowdelf
Evenstar
Lire la chronique
Aborted Fetus
Pyramids Of Damnation
Lire la chronique
Rotting Christ
Non Serviam
Lire la chronique
Savagery
Off The Ruins... (EP)
Lire la chronique
Pig Destroyer
The Octagonal Stairway (EP)
Lire la chronique
Orchid
Dance Tonight! Revolution T...
Lire la chronique
Abyssal Ascendant
Chronicles Of The Doomed Wo...
Lire la chronique
Crucifix
Visions Of Nihilism (Compil.)
Lire la chronique
To Conceal The Horns
Purist
Lire la chronique
Death Invoker
Necromancy, Damnation, Reve...
Lire la chronique
Seep
Souvenirs Of A Necrosadist ...
Lire la chronique
Precaria
Nigraluminiscencia (Compil.)
Lire la chronique
Six Feet Under
Nightmares Of The Decomposed
Lire la chronique
Drastus
Serpent’s Chalice – Materia...
Lire la chronique
Narrow Head
12th House Rock
Lire la chronique
Necrophobic
Dawn Of The Damned
Lire la chronique
Mortality Rate
You Were the Gasoline (EP)
Lire la chronique
Lymphatic Phlegm
Show​-​off Cadavers – The A...
Lire la chronique
Crépuscule d'Hiver
Par-Delà Noires Glaces Et B...
Lire la chronique
BLACK METAL 1997 : TOP10 et PATOP 3
Lire le podcast
Ordinance
In Purge There Is No Remission
Lire la chronique
Dorminn
Dorminn (EP)
Lire la chronique
Lie In Ruins
Demise (EP)
Lire la chronique
Emyn Muil
Afar Angathfark
Lire la chronique
Hexecutor
Beyond Any Human Conception...
Lire la chronique
In the Mist
Au son des crânes qui se br...
Lire la chronique
Candiria
Process Of Self.Development
Lire la chronique
Proscription
Conduit
Lire la chronique