chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
193 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Darkthrone - Transilvanian Hunger

Chronique

Darkthrone Transilvanian Hunger
Un riff noir, répétitif ; une production crade, sourde ; une voix inquiétante, maléfique. Voilà les éléments introduisant Transilvanian Hunger, et donnant le ton de l'album. Darkthrone est l'un des pionniers du Black metal, et fait parti des groupes que l'on aime, ou pas. Certains ont crié au chef-d'œuvre, d'autres au foutage de gueule. Voyons ce qu'il est en est.

La musique jouée ici est sale, noire, malsaine. Les riffs sont écorchés, répétitifs, lancinant. La batterie est sourde, mais sert uniquement à donner un rythme. La production est volontairement imprécise, et contribue en grande partie à cette noirceur musicale. Autrement dit, voilà la recette des groupes de Raw Black Metal. Qu'à donc Darkthrone, et Transilvanian Hunger de plus qu'un groupe lambda de ladite scène ? Tout d'abord, plusieurs années d'avance. Cet album est sorti en 1994, à une époque où la scène Black était encore réduite ; de plus, il appartient à la « Sainte Trilogie », avec A Blaze In The Northern Sky et Under A Funeral Moon, qui a inspiré tant d'autres groupes. Puis, indéniablement, une ambiance noire et malsaine, haineuse et agressive. Les compositions sont certes peu variées, incluant une moyenne de 3-4 riffs par morceau, mais participants à créer cette ambiance si particulière. Bien que les structures des morceaux soient peu riches, les riffs, bien que répétitifs, sont généralement très bons, accrocheurs, et pour peu que l'on apprécie le style et que l'on ait l'oreille habituée, une mélodie parvient à se distinguer. La batterie est elle aussi répétitive, peu variée, mais son rôle n'étant pas d'apporter un plus à la musique, mais uniquement un rythme, remplie très bien sa fonction. La voix est l'un des plus réussies dans le genre, grave tout en étant écorchée, démoniaque et obsédante.

Néanmoins, certains morceaux restent tout de même d'un intérêt relatif : les riffs sont parfois tout simplement chiant, et leur répétition énerve plus qu'autre chose. Je pense notamment à la 3e piste, Skald av Satans Sol, ayant un riff principal particulièrement agaçant, bien que la majeure partie de la composition soit de très bonne facture. C'est ainsi sur cet album, aucun morceau n'est entièrement mauvais, certains sont même excellent (comme le morceau éponyme Transilvanian Hunger), mais moult pistes comportent des riffs de qualité inégale.

De par sa relative ancienneté et son avance par rapport aux réalisations actuelles, son ambiance fortement malsaine, et cette voix dérangeante, il est fort compréhensible que Transilvanian Hunger soit considéré comme un chef-d'œuvre de Raw Black Metal par certains. Au contraire, de par les riffs parfois (souvent d'après certains) ennuyeux et répétitifs, sa production faible et brouillon, il est également compréhensible que Transilvanian Hunger soit considéré comme une bouse par d'autres. Au final, je dirai que cet album est inégal : le très bon (Transilvanian Hunger, Slottet I Det Fjerne) côtoie l'inintéressant ; heureusement, l'ambiance noire et prenante qui règne, et la voix obsédante de Nocturno Culto, permettent d'oublier ces désagréments.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

17 COMMENTAIRE(S)

>NockturnWood citer
>NockturnWood
03/10/2017 19:39
note: 10/10
L'album suprême de Darkthrone et de sa unholy trilogie et un monument énormissime du trve black norvégien. Cette album, grâce notamment à sa prod déguelasse (qui lui va très bien) dégage une froideur glacial et est dénué de toute humanité. Chacun des riffs de cet album LEGENDAIRE sont aussi froid et tranchant qu' un couteau en glace et dégage une haine palpable. Fenriz lui nous fait une démonstartion de force avec sa voix froide et hanté.
Un MUST ABSOLU de black métal.
Geisterber citer
Geisterber
25/03/2010 19:02
note: 10/10
Trustkid, quand on aime pas le Black, on vient pas passer pour un con sur le chef-d'oeuvre incontournable du True Black qui a grande partie dessiné le style, style qu'a priori tu ne peux que difficilement comprendre vu la façon assez limitée dont tu en parles. Mais ce n'est pas directement un reproche, t'as le droit d'aimer autre chose, mais bon là tu te prends une volée de bois vert quoi. Sinon, je trouve le chroniqueur trop sévère, avec une chronique qui me convainc pas vraiment (sur le fond, la forme est très bien).
Pour moi ce Transilvanian Hunger est un album complètement transcendant, empli d'une haine perceptible dans chaque riff de guitare, chaque mot hurlé par Nocturno Culto, mots qui envoient un message pas forcément très fin mais le rendu de cette voix est... unique, pour moi. Un album qui m'a marqué, dans son ensemble, et de façon durable, chaque écoute se fait d'une traite et me donne toujours les mêmes émotions. "So pure, So cold..." comme le rappelle ChoKos ça qualifie vraiment très bien cet album.
citer
Carcharoth
16/10/2008 20:05
Ahaha quel commentaire rigolo Trustkill ! Quoi? Ce n'est pas censé l'être? Ah bah merde alors.
Nan franchement on tient encore une belle perle là, un bon gros zigoto (pour rester poli) de métalleux. Enfin métalleux...

Bref je vais quand même dire 2, 3 mots sur cet album (nan parce que si je poste c'est avant tout pour souligner le commentaire "très pertinent" de Trustkid).
Comme Blackstaber, je trouve que le titre 6 est le plus faible. Le reste va du sympathique au très bon (l'éponyme,Skald av satans sol, Graven takeheimens saler et le maléfique le démoniaque As flittermice as satans spys avec son riff à devenir complètement taré!).
Le seul vrai reproche que je ferais à ce disque c'est qu'il peut vite prendre le chou si je l'écoute trop. Conclusion: un bon disque (sans qu'il y ait besoin d'un débalage de technique, spéciale kacedédi à Trustkid) mais à consommer avec modération.
7/10.
TrustKill citer
TrustKill
22/08/2008 23:16
note: 1/10
Ouai ouai ouai,je trouve que darkthrone est vraiment pourri,avec des riffs sorties d un debutant de guitar et une production degueulasse..pour moi un chef d oeuvre c master of puppets ou comboys from hell mais la faut pas deconner.c a chier et le black est a chier.Peace
ChoKos citer
ChoKos
15/06/2006 20:33
note: 10/10
So pure... So cold... Transilvanian Hunger...
('suis vraiment pas inspiré, de toute façon tout a été dit)
DarkLord citer
DarkLord
16/05/2006 18:32
note: 10/10
Je me rend compte que je n'ai toujours pas lacher de com pour ce chef d'oeuvre. Que dire sur cet album qui n'a pas déja été dit des centaines de fois. Un album sublime, avec des riffs merveilleux (transilvanian hunger). Mais je garde une légère préférence pour Panzerfaust, surtout pour ses vocaux, les plus beaux de Nocturno.
lkea citer
lkea
12/06/2005 13:03
note: 9/10
génial.L'éponyme est superbe (assez mélancolique).On a vraiment une impression de puissance lorsqu'on l'écoute.
Backstaber citer
Backstaber
30/04/2005 15:29
note: 10/10
TheKrow a écrit : Bah le truc, c'est que c'est un album de true black. Or, le true black étant ce qu'il est, et cet album étant bon, on pourrait l'appliquer à bien d'autres bons albums de true black. Du moins, là est ma vision de la chose.
Erreur ! Ce n'est pas un album de 'true" BM comme les autres ! (au passage true black ne veut rien dire), d'une parce qu'il est le géniteur d'un style, comme je l'ai dit extrêmement copié et de deux il y a quelque chose en plus, quelque chose d'indescriptible, c'est en cela que rédiger la chro de cet album est quasi impossible, c'est une oeuvre qui se ressent plus qu'autre chose, à la limite tu t'en fout de sa forme c'est bien le contenu qui est plus interessant que le contenant !

De toutes manières cette kro ne devrait pas avoir beaucoup de répercussion que ce style n'est pas légion sur Thrasho ! Gros sourire
Layon citer
Layon
30/04/2005 11:37
note: 10/10
Cet album est un pur chef d'oeuvre de black metal, les riffs sont simplistes ainsi que la batterie mais c'est le chaos et la noirceur à l'état pur, on se croirait perdu au milieu d'un quelconque catclysme, si y a un album auquel je dois mettre 10 c'est bien celui là.
Krow citer
Krow
29/04/2005 22:34
note: 7/10
Bah le truc, c'est que c'est un album de true black. Or, le true black étant ce qu'il est, et cet album étant bon, on pourrait l'appliquer à bien d'autres bons albums de true black. Du moins, là est ma vision de la chose.
Raoul citer
Raoul
29/04/2005 17:58
je trouve la note franchement trop haute par rapport à la chronique, qui est également trop générique à mon avis.
Krow citer
Krow
28/04/2005 17:24
note: 7/10
Backstaber a écrit : Mais en même temps je pense que c'est super chaud de faire une kro juste de cet album !

Tu l'as dit !
Backstaber citer
Backstaber
28/04/2005 17:14
note: 10/10
Bah c'est entre les deux même si ça se rapproche plus du premier cas que du deuxième. Gros sourire T'en dis pas assez après relecture je trouve. Ca peut s'appliquer à n'importe quel bon album de Black Métal.

Mais en même temps je pense que c'est super chaud de faire une kro juste de cet album !
Krow citer
Krow
28/04/2005 17:08
note: 7/10
Backstaber a écrit : Mais pour cet album y a deux solutions de kro, soit aucuns mots, aucunes descriptions n'est possible tellement cet album est la perfection ou alors on part dans une profusion de superlatifs grostesque et pompeux à la Sher Kan de Guts.


Je n'ai pas opté pour la 1ère solution, or, il ne me semble pas non plus avoir joué dans la 2de, si ?
Backstaber citer
Backstaber
28/04/2005 16:15
note: 10/10
Bonne chronique.
Pour la batterie, je ne suis pas d'accord, elle ne sert pas qu'à donner un rythme, son rôle de marteau pilon y tient un rôle important dans cet album.
Ensuite concernant la troisième piste: AUTISTE ! (oui c'est totalement gratuit et sans arguments Gros sourire) Non, moi je la trouve énorme cette piste, putain de riff accrocheur !Il n'y a que la sixième pist me déçois un peu par rapport au reste !

Mais pour cet album y a deux solutions de kro, soit aucuns mots, aucunes descriptions n'est possible tellement cet album est la perfection ou alors on part dans une profusion de superlatifs grostesque et pompeux à la Sher Kan de Guts.

La perfection en matière de Black Métal le plus pur. Encore et toujours copié, encore et jamais égalé.
Krow citer
Krow
28/04/2005 16:07
note: 7/10
Yeah ! m/
Dead citer
Dead
28/04/2005 16:01
Et si on devenait Trveshocore ;D

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Darkthrone
Raw Black Metal
1994 - Peaceville Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs : (53)  8.86/10
Webzines : (16)  9.04/10

plus d'infos sur
Darkthrone
Darkthrone
Black Metal - 1987 - Norvège
  

vidéos
Transilvanian Hunger
Transilvanian Hunger
Darkthrone

Extrait de "Transilvanian Hunger"
  

tracklist
01.   Transilvanian Hunger
02.   Over Fjell Og Gjennom Torner
03.   Skald Av Satans Sol
04.   Slottet I Det Fjerne
05.   Graven Takeheimens Saler
06.   I En Hall Med Flesk Og Mjod
07.   As Flittermice As Satans Spys
08.   En As I Dype Skogen

line up
voir aussi
Darkthrone
Darkthrone
The Underground Resistance

2013 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Panzerfaust

1995 - Moonfog Productions
  
Darkthrone
Darkthrone
Goatlord

1996 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
The Cult Is Alive

2006 - Peaceville Records
  
Darkthrone
Darkthrone
Sardonic Wrath

2004 - Moonfog Productions
  

Essayez aussi
Annorkoth
Annorkoth
The Last Days

2019 - Northern Silence Productions
  
Calyx
Calyx
Vientos Arcaicos

2019 - Iron Bonehead Productions
  
Goatmoon
Goatmoon
Voitto tai Valhalla

2014 - Werewolf Records
  
Nécropole
Nécropole
Ostara (Démo)

2015 - Résilience
  
Mefitic
Mefitic
Woes Of Mortal Devotion

2015 - Nuclear War Now! Productions
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique