chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Wayward Dawn - House Of Mirrors

Chronique

Wayward Dawn House Of Mirrors (EP)
Quelques mois à peine après la sortie de l’excellent « Haven Of Lies » (qui a bénéficié de très bons retours aussi bien de la part du public que de la presse spécialisée) revoici déjà le quatuor avec du nouveau son, qui confirme par la même occasion sa productivité hors-pair et sa qualité implacable. Car histoire de battre le fer tant qu’il est chaud celui-ci a décidé de sortir un Ep afin de ne pas se faire oublier, et surtout prouver qu’il n'est pas un feu de paille au sein d’une scène locale en plein renouveau, tant en moins de dix minutes il donne la leçon à nombre de pitchounes du même âge comme à des vieux briscards du circuit.

En effet les Danois confirment ici leur vrai talent d’écriture et leur progression constante tant ces deux titres font particulièrement mal de par une production bien massive et chaude, et aidés surtout par cette fluidité et variété toujours imparable et sans lassitude aucune. S’ouvrant sur « Further Down The Nest » ce court-format se montre d’une lourdeur à toute épreuve via un groove imposant propice au headbanging, aidé par une alternance rythmique permanente où vitesse et écrasement sont de sortie même si ici le mid-tempo est mis à l’honneur, aidant donc l’auditeur à remuer la nuque comme il faut. Après ce départ massif et étouffant c’est au tour de « House Of Mirrors » de faire son apparition et de là-aussi faire du dégât, vu que l’équilibre des forces y est ici plus présent, allant des ambiances rampantes (et particulièrement sombres) jusqu’aux blasts les plus rapides, où se mêlent un très bon solo afin d’accentuer la noirceur générale. Tout cela confirmant une fois encore que les p’tits gars sont aussi doués quand ils lèvent le pied que quand ils jouent plus frontalement et de façon radicale.

En revanche s’il y’a bien un seul reproche à faire à cette galette c’est sa durée beaucoup trop courte, vu qu’on en aurait bien repris une rasade supplémentaire du fait de ce rendu explosif qui est proposé ici, et qui promet pour le prochain opus. Que de chemin parcouru en seulement deux ans (depuis ce « Soil Organic Matter » plein de promesses mais plus primitif), jusqu’à cette année où le combo a densifié sa musique et explosé à la face du monde. Du coup avec cette suite logique de l’album (dont on espère qu’elle sortira autrement qu’en digital et cassette - comme proposé actuellement) les nordiques montrent à nouveau qu’il va falloir compter sur eux dans un avenir proche, et qu’ils vont être attendu au tournant désormais. Après les encouragements voici donc l’heure des félicitations, à eux dorénavant de continuer à bien travailler pour se maintenir dans le haut du pavé comme c’est le cas aujourd’hui, mais vu le sérieux et l’implication qu’ils mettent dans leur processus créatif on n’a logiquement pas de quoi s’inquiéter.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Wayward Dawn
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Wayward Dawn
Wayward Dawn
Death Metal - 2015 - Danemark
  

tracklist
01.   Further Down The Nest
02.   House Of Mirrors

Durée : 9 minutes

line up
parution
11 Décembre 2020

voir aussi
Wayward Dawn
Wayward Dawn
Haven Of Lies

2020 - Mighty Music
  

Essayez aussi
Requiem
Requiem
Within Darkened Disorder

2011 - Twilight-Vertrieb
  
Oraculum
Oraculum
Sorcery Of The Damned (EP)

2014 - Invictus Productions
  
Hate Eternal
Hate Eternal
King Of All Kings

2002 - Earache Records
  
Gruesome
Gruesome
Savage Land

2015 - Relapse Records
  
שְׁאוֹל
שְׁאוֹל
Sepulchral Ruins Below The Temple (EP)

2014 - Invictus Productions
  

Blurr Thrower
Les Voûtes
Lire la chronique
Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique