chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
194 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

The Bishop of Hexen - The Death Masquerade

Chronique

The Bishop of Hexen The Death Masquerade
Allez, cette fois-ci, c’est la bonne, le troisième album des Israéliens de BISHOP OF HEXEN est bel et bien sorti ! Souviens-toi qu’on te l’avait pourtant promis dans les pages de Thrashocore dès 2015, avec cette news que je déterre spécialement pour l’occasion :

« THE BISHOP OF HEXEN (Black Metal Symphonique) a signé sur Sliptrick Records pour la sortie prochaine de son nouvel album The Arcane Death Mask Symphonies. »

Pourtant nous ne sommes pas vraiment familier des fake news ici ! C’est juste qu’il y a eu de légers changements dans les plans qui ont fait que c’est 5 ans après, sur un autre label, et avec un autre nom d’opus que finalement la formation née en 1994 fait son retour. Ce n’est pas 2015, c’est 2020. Ce n’est pas sur Sliptrick, mais sur l’Italien Dusktone. Et le titre n’est pas The Arcane Death Mask Symphonies, mais The Death Masquerade. Ça vaaaa, ça vaaaa, c’est pas la faute de Thrashocore non plus hein ces changements ! Et l’important c’est qu’il soit enfin arrivé, parce que le précédent, celui qui avait eu son petit succès auprès des amateurs de black sympho, il était sorti en 2006. 14 ans d’attente, ça se fête !

« 8 titres dont une introduction. 50 minutes. Aaaaah, ça va faire du bien ! ». me suis-je dit avant l’écoute. « Mince… c’est pire que Conan le Barbare… » me suis-je ravisé après… Si, si, la comparaison est pertinente, parce qu’en fait, je suis comme toi un fan de Conan le Barbare. Et quand j’ai appris une nouvelle version du film, en 2011, j’étais tout foufou. Je disais à ceux qui connaissaient pas trop l’original que c’était dément et que ça allait botter le cul de retrouver le personnage. Et finalement… bah c’était pas ça… Pas que le film soit une catastrophe, mais il n’avait pas la magie de la première version avec Arnold. Et du coup, j’étais retourné la voir, cette première version. Et je m’étais rendu compte qu’il avait un peu mal vieilli quand même, et que quelqu’un qui le découvrait maintenant ne lui trouverait peut-être pas les charme et les qualités que ma génération lui a trouvés.

THE BISHOP OF HEXEN m’a fait exactement la même sensation. J’ai écouté l’album, j’ai trouvé que c’était fade, que c’était poussif, que le black metal était bien trop théâtral pour me plaire. « Oh la la, c’était mieux avant ! ». Et en retournant à The Nightmarish Compositions, j’ai constaté qu’effectivement, ce qui avait pu créer un bel engouement à l’époque me parlait moins maintenant… Et j’ai l’impression que les envolées, les claviers, les artifices ajoutés - presque tout finalement - en font trop sur le nouvel album. Je ne suis jamais emporté, et je retrouve plutôt les travers des derniers CARACH ANGREN. C’est à dire que la musique semble accompagner un film que l’on ne voit pas. On peut par moment trouver ça réussi, comme les enfants qui viennent pousser la chansonnette sur « Death Masks », mais la plupart du temps, THE BISHOP OF HEXEN ne fait penser qu’à un épouvantail dans une attraction de maison hantée. C’est inoffensif, c’est gentillet, c’est mignon. C’est donc insuffissant pour convaincre. Et vu le peu de fois où j'ai vu ici ou là des gens parler de l'album, je me dis que je suis pas le seul...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

1 COMMENTAIRE(S)

Solarian citer
Solarian
18/01/2021 14:37
note: 5/10
Mouais... Autant j'avais carrément remué la queue comme un teckel en rut avec The Nightmarish..., autant celui-ci me semble fadasse, ampoulé, mou du bulbe, dépourvu de vraies bonnes mélodies, bref, chiant et totalement anecdotique.
A la rigueur, je préfère encore me cogner le dernier Carach qui a quand même plus de baloches à défaut de faire grimper aux rideaux.
Sympa pour passer l'aspiro le dimanche mais ça s'arrête là.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
The Bishop of Hexen
Black Metal Symphonique
2020 - Dusktone
notes
Chroniqueur : 6.5/10
Lecteurs : (1)  5/10
Webzines : (2)  7.5/10

plus d'infos sur
The Bishop of Hexen
The Bishop of Hexen
Black Metal Symphonique - 1994 - Israël
  

écoutez
tracklist
01.   Catacumba Essentia
02.   A Witch King Reborn
03.   Of Shuttering Harps & Shadow Hounds
04.   Death Masks
05.   All Sins Lead to Glory
06.   The Jester's Demise
07.   A Thousand Shades of Slaughter
08.   Sine Nomine

Durée : 50:17

parution
19 Juin 2020

Essayez plutôt
Formicarius
Formicarius
Rending The Veil Of Flesh

2019 - Schwarzdorn Production
  
Emperor
Emperor
IX Equilibrium

1999 - Candlelight Records
  
The Kryptik
The Kryptik
When The Shadows Rise

2019 - Purity Through Fire
  
Cradle Of Filth
Cradle Of Filth
Vempire (MCD)

1996 - Cacophonous Records
  
Mephistopheles
Mephistopheles
Landscape Symphonies

1996 - Adipocere Records
  

Rotting Christ
Triarchy of the Lost Lovers
Lire la chronique
Pearl Jam
Lost Dogs (Compil.)
Lire la chronique
Rotting Christ
Thy Mighty Contract
Lire la chronique
La Voûte #3 - La prérogative de l'Imaginaire
Lire le podcast
Purification
Dwell in the House of the L...
Lire la chronique
Furia
W śnialni
Lire la chronique
Thron
Pilgrim
Lire la chronique
Sanctum
On The Horizon
Lire la chronique
Ulvegr
Isblod
Lire la chronique
XenoKorp,l'enfer du décor
Lire l'interview
Amputation
Slaughtered In The Arms Of ...
Lire la chronique
Ceremony
Rohnert Park
Lire la chronique
Dream Theater
Black Clouds & Silver Linings
Lire la chronique
Afterbirth
Four Dimensional Flesh
Lire la chronique
Edoma
Immemorial Existence
Lire la chronique
Kjeld
Ôfstân
Lire la chronique
Intellect Devourer
Demons Of The Skull
Lire la chronique
Knoll
Interstice
Lire la chronique
Simulacrum
Genesis
Lire la chronique
Socioclast
Socioclast
Lire la chronique
David THIERREE : le meilleur illustrateur de BLACK METAL ???
Lire le podcast
Abyssal Vacuum
MMXIX (EP)
Lire la chronique
Morbid Angel
Abominations Of Desolation
Lire la chronique
Bloodkill
Throne Of Control
Lire la chronique
Dream Theater
Systematic Chaos
Lire la chronique
Sodality
Gothic
Lire la chronique
Tragedy in Hope
Sleep Paralysis
Lire la chronique
Gravesend
Methods Of Human Disposal
Lire la chronique
Les Chants De Nihil
Le Tyran Et l’Esthète
Lire la chronique
Obskuritatem
Hronika Iz Mraka
Lire la chronique