chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Celestial Sanctuary - Soul Diminished

Chronique

Celestial Sanctuary Soul Diminished
Un petit peu plus d’un an après la sortie de sa première démo (Mass Extinction) parue sur Brutal Cave Productions, les Anglais de Celestial Sanctuary font aujourd’hui leur retour avec la sortie sur Redefining Darkness Productions (et Sewer Rot Records pour la version cassette) de leur premier album. Intitulé Soul Diminished, celui-ci marque en quelque sorte un nouveau départ pour la formation de Cambridge dont le line-up a été pas mal chamboulé depuis ses premiers pas en 2019. En effet, à l’exception du chanteur/guitariste et membre fondateur Thomas Cronin, les trois garçons qui l’accompagnent sont tous des pièces rapportées arrivées chez Celestial Sanctuary entre 2020 et 2021 et dont il s’agit ici de la première véritable contribution.

Malgré ces nombreux mouvements de personnel, le groupe anglais conserve ici le cap fixé par Mass Extinction avec un Death Metal qui continue de prêter intelligemment allégeance (c’est à dire en évitant la copie carbone pure et simple) au grand monarque qu’est Bolt Thrower tout en prenant soin de s’en éloigner petit à petit dans l’espoir de tendre désormais vers quelque chose d’un peu plus personnel (sans pour autant briller par son originalité). Notons d’ailleurs que l’on retrouve au tracklisting de Soul Diminished les deux titres de cette première démo naturellement retravaillés pour l’occasion. Du coup, si la formule du groupe reste effectivement inchangée, en tout cas dans les grandes lignes, on perçoit quand même un désir d’aller de l’avant et de se détacher de sa plus grosse influence tout en continuant à lui rendre hommage. Un bon point pour Celestial Sanctuary même s’il est vrai que l’inverse ne m’aurait absolument pas dérangé.

Une fois encore parfaitement balancé, le Death Metal des Anglais va ainsi se partager entre passages mid-tempo plombés et parfois même un poil bovins (merci la production compacte dont le mastering a été confié à John-Bart van der Wal (Beast Of Revelation, Corrupted Saint, Entrapment, Mutilatred...) lors desquels on ne manquera pas de dodeliner de la tête en signe d’approbation et de plaisir, accélérations nettement plus soutenues qui là encore feront travailler nos cervicales avec en bonus quelques bonnes suées et entre les deux de brèves séquences dont le groove rappellent à juste titre l’influence de Bolt Thrower chez Celestial Sanctuary (pour rappel, le nom du groupe est issu d’un titre de The IVth Crusade).

Dans ma chronique de Mass Extinction, j’indiquais également qu’il y avait quelque chose de plus moderne dans l’approche des Anglais. Une sorte de groove pataud hérité en partie de la scène Punk/Hardcore et qui le rapprochait de formations contemporaines telles que Malignant Altar, Tomb Mold, Sanguisugabogg ou 200 Stab Wounds. Et bien si cela ne m’a pas sauté aux oreilles avant (alors que c’est quand même finalement assez flagrant), vous pouvez désormais y rajouter à cette liste les Californiens de Vastum et Necrot qui, au-delà de puiser également tous les deux du côté de chez Bolt Thrower, possèdent en effet ce même genre de dynamique implacable qui, derrière l’usage de nombreux mid-tempos, réussissent pourtant à insuffler une énergie particulièrement communicative et entrainante à leur Death Metal (suffit de les voir sur scène pour s’en rendre compte même si effectivement cela risque d’être un petit peu compliqué en ce moment...). Si vous avez ainsi un tant soit peu d’accointances pour le sujet, vous aurez alors probablement du mal à résister à des séquences comme celles que l’on peut trouver sur "Soul Diminished" à 1:31, "Relentless Savagery" à 0:46, "Wretched Habits" à 0:48, les deux premières minutes de "Suffer Your Sentience" ou bien encore "Yearn For The Rot" à 1:45 qui en dépit de leur rythme relativement posé nous impose de headbanger dans des grands mouvements de va-et-vient. Et c’est bien évidemment la même gymnastique en plus intense que l’on va appliquer lorsque le ton se corse à coups de blasts et tchouka-tchouka sur-vitaminés comme par exemple sur l’entame de "Rid The Gormless", "Relentless Savagery" à 1:35, "Wretched Habits" à 1:41, "Mass Extinction" à 1:25 ou "Yearn For The Rot" à 0:43. Simple, efficace et sans prise de tête, le Death Metal de Celestial Sanctuary ne demande effectivement pas beaucoup d’effort pour être apprécié à sa juste valeur. Une immédiateté qui même sur la longueur ne semble pas lui être préjudiciable dans la mesure où l’envie d’y revenir persiste au fil des écoutes.

Premier essai longue durée transformé pour les Anglais qui sans réinventer la roue livrent avec Soul Diminished un premier album particulièrement solide et convaincant pour tous ceux qui n’ont pas peur de s’ennuyer à l’écoute d’un Death Metal n’ayant pas en tête la quête du BPM le plus élevé. Celestial Sanctuary n’est pas du genre à faire des excès de vitesse et son intérêt particulièrement prononcé pour les mid-tempos groovy lui confère d’autres atouts qui ne doivent pas être ignorés. Du coup, si les derniers albums de Vastum ou Necrot ont su titiller chez vous votre corde sensible, il serait bien avisé de votre part de ne pas passer à côté de cette sortie tout à fait digne d’intérêt.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

X-Death citer
X-Death
27/03/2021 13:00
note: 8/10
Très cool cet album. Le chant est le gros point fort je trouve.
AxGxB citer
AxGxB
26/03/2021 15:11
note: 8/10
Drug-Sniffing Dog a écrit : Apparemment ils sont très fiers de leur artwork... perso, je le trouve assez moche.

Ah ? Effectivement, ce n'est pas ce qu'il y a de mieux chez eux Mr Green
Drug-Sniffing Dog citer
Drug-Sniffing Dog
26/03/2021 12:23
Sur les 2 titres que j'ai écouté jusqu'ici, ainsi que la demo, bah j'accroche pas vraiment...
À voir si mon impression aura changé quand j'aurais trouvé le temps de l'écouter en entier.
Apparemment ils sont très fiers de leur artwork... perso, je le trouve assez moche.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Celestial Sanctuary
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (2)  7.25/10
Webzines : (2)  7/10

plus d'infos sur
Celestial Sanctuary
Celestial Sanctuary
Death Metal - 2019 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Rid The Gormless  (03:48)
02.   Soul Diminished  (04:35)
03.   Relentless Savagery  (03:23)
04.   Wretched Habits  (04:16)
05.   Suffer Your Sentience  (05:00)
06.   Mass Extinction  (03:40)
07.   Yearn For The Rot  (05:36)
08.   Endless Chasm  (04:31)
09.   Formless Entity  (02:35)

Durée : 37:24

line up
parution
26 Mars 2021

voir aussi
Celestial Sanctuary
Celestial Sanctuary
Mass Extinction (Démo)

2019 - Brutal Cave Productions
  

Essayez aussi
Lik
Lik
Misanthropic Breed

2020 - Metal Blade Records
  
Cruz
Cruz
Culto Abismal

2016 - Selfmadegod Records
  
Writhing / Ad Patres
Writhing / Ad Patres
Writhing / Ad Patres (Split-tape)

2012 - Nihilistic Holocaust
  
Bolt Thrower
Bolt Thrower
Honour - Valour - Pride

2001 - Metal Blade Records
  
Embrace Of Thorns
Embrace Of Thorns
Scorn Aesthetics

2018 - Iron Bonehead Productions
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique