chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Spectres & Teeth - No Magick Spawns!

Chronique

Spectres & Teeth No Magick Spawns! (EP)
Je vous préviens, ça va être vite vu pour ce qui est des présentations d’usage puisque je ne sais rien de Spectres & Teeth si ce n’est qu’il s’agit d’un duo qui nous arrive tout droit d’Autriche et dont la discographie se résume aujourd’hui à ce seul EP paru l’année dernière sur le label allemand Into Endless Chaos Records (Evil Warriors, I I, Youna...). Voilà, merci, au revoir...

Non, je déconne, restez s’il vous plaît.

Intitulé No Magick Spawns!, ce EP de dix-neuf minutes dont l'illustration empruntée au peintre français Marcel Roux (Guet-Apens, 1909) est ici rehaussée par l’usage d’un rose vif qui lui sied à ravir et qui d’ailleurs m’a poussé en grande partie (l'oeuvre de monsieur Roux y étant également pour beaucoup) à faire la rencontre de ces deux autrichiens il y de cela quelques semaines maintenant.

Alors coupons court à tout suspens inutile, Spectres & Teeth n’a pas inventé l’eau chaude ni même le fil à couper le beurre. Son Black Metal particulièrement abrasif va en effet très vite rappeler celui de Darkthrone, notamment pour cette approche ultra dépouillée mais également par le caractère Punk particulièrement prononcé de certaines séquences comme par exemple sur "Invocation Of Abhorrent Force", "Viscous Black Mass" ou "Spectres & Teeth". Pour autant, ce n’est pas la seule influence que l’on va trouver chez les Autrichiens qui vont également aller piocher du côté de Celtic Frost lorsque ces derniers vont choisir de ralentir la cadence comme c’est notamment le cas sur l’excellent "No Magick Spawns!" dont le groove va effectivement rappeler celui de la célèbre formation Suisse, de Malokarpatan pour ce côté un brin déglingué et pour ces grandes envolées Heavy Metal (notamment sur "Beast Of Earth" qui clôture ce EP), de Cultes Des Ghoules pour cette production décharnée qui donne le sentiment de se faire systématiquement poncer les oreilles avec du papier de verre ainsi que du côté de la scène de Trondheim et notamment de groupes tels que Mare ou Dark Sonority pour la couleur plus grave, solennelle et parfois presque hallucinée que revêt le chant tout au long de ces dix-neuf minutes plus variées que ne le suggère cette production archaïque.

Mais si les références ne manquent pas, on s’aperçoit cependant assez vite que les Autrichiens ont su apporter à leur Black Metal quelques petites touches personnelles histoire quand même de faire la différence. C’est par exemple le cas de cette voix hurlée montant notamment dans les aigus lors de l’entame de "Invocation Of Abhorrent Force" et que l’on va également retrouver toujours de manière aussi furtive sur "No Magick Spawns!". Une voix qui va apporter un soupçon de folie particulièrement bien senti à un EP aux ambiances déjà particulièrement sinistres. Il y a aussi ce saxophone aussi bref qu’inattendu sur les toutes dernières secondes de "Viscous Black Mass" où bien cette sympathique introduction - un poil plus convenue il est vrai - sur laquelle vont venir se glisser sur cette guitare approximative des sonorités rétro rappelant les bandes-sons de film d’horreur des années 70 et 80.
Mené bien souvent le couteau entre les dents, No Magick Spawns! fait néanmoins preuve d’une belle diversité rythmique. Entre cette introduction, ce morceau-titre conduit à coups de mid-tempos entêtants et cette séquence plus modérée dispensée sur "Viscous Black Mass", ce premier EP jouit en effet d’une excellente dynamique qui le rend particulièrement efficace et intéressant et cela qu’il s’agisse de la toute première écoute ou bien encore après plusieurs passages marqués par un degré d’appréciation resté inchangé.

Original sans vraiment l’être, No Magick Spawns! réussit à se nourrir de tout un tas d’influences relativement diverses et variées pour un résultat particulièrement probant et en tout cas des plus convaincants. Il n’y a maintenant plus qu’à croiser les doigts pour espérer qu’une suite voit le jour et que surtout le duo autrichien continue de pousser son Black Metal dans le sens de ces titres intelligemment relevés grâce à ces quelques pointes d’originalité évoquées un petit peu plus haut. Bref, rendez-vous service et jetez-y une oreille.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Spectres & Teeth
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Spectres & Teeth
Spectres & Teeth
Black Metal - Autriche
  

tracklist
01.   Intro  (02:09)
02.   Invocation Of Abhorrent Force  (03:00)
03.   No Magick Spawns!  (04:15)
04.   Viscous Black Mass  (03:18)
05.   Spectres & Teeth  (03:40)
06.   Beast Of Earth  (02:43)

Durée : 19:05

parution
13 Novembre 2020

Essayez aussi
Almyrkvi
Almyrkvi
Pupil Of The Searing Maelstrom (EP)

2016 - Ván Records
  
Clandestine Blaze
Clandestine Blaze
New Golgotha Rising

2015 - Northern Heritage
  
Moenen Of Xezbeth
Moenen Of Xezbeth
Ancient Spells Of Darkness​.​.​.

2018 - Nuclear War Now! Productions
  
Nehëmah
Nehëmah
Requiem Tenebrae

2004 - Oaken Shield
  
Gorgoroth
Gorgoroth
Under The Sign Of Hell

1997 - Malicious Records
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique