chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kankar - Dunkle Millennia

Chronique

Kankar Dunkle Millennia
C’est assez rare il me semble. Enfin, ça l’est pour moi... Quoi ? Le fait de bien accrocher à la première piste d’un album mais beaucoup moins au reste, au point de vouloir stopper en cours de route. C’est ce qui m’arrive avec KANKAR, qui sort ici son premier méfait. Mais si c’est rare, c’est cependant facilement explicable : ces Allemands ont enchaîné les éléments qui ne pouvaient que me détourner d’eux et difficilement accrocher à l’ensemble des 44 minutes. Explications :

Le premier morceau, « Gier », est une très bonne mise en bouche. Le bruit de la pluie qui tombe, la guitare acoustique, la musique qui s’emballe tout de suite après, des vocaux agressifs qui viennent déboucher les oreilles, et tout de suite après d’autres clairs, typés NYDVIND, qui ajoutent une saveur différente... Ce morceau m’a bien mis une claque. Et ensuite... c’est rapidement moins percutant, c’est vite lassant, c’est sans profondeur. Et il y a même trop de morceaux. Dunkel Millennia en totalise 11 et parmi d’elles très peu arrivent à titiller les oreilles. Lorsque c’est le cas, ce n’est pas nécessairement pour les bonnes raisons. En ce qui me concerne c’est avant tout ces passages où les vocaux passent au clair. Je ne suis absolument pas convaincu et j’ai même l’impression de voir rôder le fantôme de RUNNING WILD sur le refrain irritant de « Vergultung ». Et ensuite mes oreilles se redressent sur ces nombreux passages où les riffs imitent très précisément ceux d’INQUISITION.

Mais même si je suis plutôt agacé par ces éléments, je pense qu’ils permettent au moins au groupe de se faire remarquer, car sur le reste, c’est véritablement l’ennui qui s’impose. Je suis pourtant habituellement bon public et je peux me toucher le kiki devant du black sans véritable originalité, mais là, j’ai trouvé le temps long... Mais long... C’est sans aucun doute un problème de sensibilité, mais j’en suis même énervé d’entendre ces morceaux. Ils vont pourtant droit au but, avec une durée moyenne en dessous des 4 minutes, mais rien n’y fait... j’y suis allergique. C’est à tel point que les vocaux en allemand aussi sont parvenus à me donner de l’urticaire.

Je conseille donc à tous de tenter car il se peut que certains y trouvent leur bonheur, mais de mon côté, c’est Nein. J’ai vraiment eu du mal à vouloir y revenir, et les 10 écoutes ont été un supplice à partir de la 5ème...

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kankar
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines : (2)  7.42/10

plus d'infos sur
Kankar
Kankar
Black Metal - 2016 - Allemagne
  

tracklist
01.   Gier
02.   Krater in Sarx
03.   Zerfall des Lichts
04.   Vergeltung
05.   Thüringer Schwarzmetall
06.   Der Schütze
07.   N.E.I.D.
08.   Festmahl für die Krähen
09.   Pilgerreise
10.   Die Sonne über Ikarus
11.   Dunkle Millennia

Durée : 44:26

parution
19 Mars 2021

Essayez plutôt
Nefarious Dusk
Nefarious Dusk
The Wanderer of the Cold North

2019 - Purity Through Fire
  
Carpathian Forest
Carpathian Forest
Strange Old Brew

2000 - Avantgarde Music
  
Wolfkrieg
Wolfkrieg
Wolvish Reign

2018 - We Are At War Records
  
Enthroned
Enthroned
Prophecies Of Pagan Fire

1995 - Blackend
  
Kriegsmaschine
Kriegsmaschine
Enemy of Man

2014 - No Solace
  

Goath
III : Shaped By The Unlight
Lire la chronique
Universally Estranged
Reared Up In Spectral Preda...
Lire la chronique
La Voûte #6 - Musique folklorique traditionelle
Lire le podcast
Åskog
Varþnaþer
Lire la chronique
Zemial
The Repairer of Reputations...
Lire la chronique
Purification
Perfect Doctrine
Lire la chronique
Doom Snake Cult
Love Sorrow Doom
Lire la chronique
While Heaven Wept
Vast Oceans Lachrymose
Lire la chronique
Azarath
Saint Desecration
Lire la chronique
Armagedda
Svindeldjup Ättestup
Lire la chronique
Interview NERVOUS DECAY pour la sortie de l'album éponyme
Lire l'interview
Anatomia
Corporeal Torment
Lire la chronique
The Funeral Orchestra
Negative Evocation Rites
Lire la chronique
Nervous Decay
Nervous Decay
Lire la chronique
Forsmán
Dönsum í Logans Ljóma (EP)
Lire la chronique
Empyrium
Über den Sternen
Lire la chronique
Nattverd
Vandring
Lire la chronique
Wheel
Preserved In Time
Lire la chronique
Foscor
Els Sepulcres Blancs
Lire la chronique
Agent Steel
No Other Godz Before Me
Lire la chronique
Metallica
No Life 'til Leather (Démo)
Lire la chronique
Seth
La Morsure du Christ
Lire la chronique
Pharmacist / Oozing
Forbidden Exhumation / Than...
Lire la chronique
Vipère
Sombre marche (Démo)
Lire la chronique
Sacramental Blood
Ternion Demonarchy
Lire la chronique
Wesenwille
II: A Material God
Lire la chronique
Obsessions maladives
Lire l'interview
Vitrail
Les pages oubliées
Lire la chronique
Chevalier
Life And Death (EP)
Lire la chronique
Abjection
Malignant Deviation (EP)
Lire la chronique