chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
161 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Nostromo

Groupe

Nostromo "grind" en acoustique

A propos de Nostromo

Source : Article Nostromo_(groupe) de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.

Nostromo est un groupe de metalcore suisse, originaire de Genève, en Suisse romande. Il est formé en 1996 autour de Jéjé, Javier, Taverne et Maik. Le groupe évoluera vers un grindcore/metalcore de plus en plus technique, jusqu'à un double album acoustique très travaillé, Hysteron - Proteron. Le groupe se sépare en 2005, mais revient onze ans plus tard en 2016.

Biographie

Nostromo est formé en 1996 à Genève, en Suisse romande. Le nom du groupe s'inspire du Nostromo, un vaisseau de la série des films Alien. Pour Jérôme, « L’idée c’est que ça représente un truc sombre, lointain, cradingue, dans lequel il se passe pleins de trucs laids, donc on estime que c’est assez visuel pour correspondre au nom de groupe. » À ses débuts, Nostromo écume les caves des squats genevois, publiant un premier 45 tours dans le cadre du 7" Club de l'association Post Tenebras Rock (PTR), résidente de l'Usine.

Proche de groupes comme Fragment, Prejudice et Knut avec qui il partage régulièrement l'affiche, Nostromo sort en 1998 son premier album studio, intitulé Argue, sur le label Snuff Records créé par des membres de Knut (actuellement défunt). Lad remplace Taverne en 1998 et les dates s'enchainent, Nostromo se rapprochant du label Overcome Records, basé à Rennes, en France. L'occasion de se produire lors du Superbowl of Hardcore 99 avec des formations comme Napalm Death, Turmoil et Ananda. L'EP Eyesore, publié sur le label français Mosh Bart Industries (rebaptisé plus tard Bisect Bleep) assoit encore la réputation de Nostromo. Mais c'est l'album complexe et technique Ecce Lex, enregistré en Suède avec Mieszko Talarczyk du groupe Nasum, qui donnera une dimension supplémentaire à Nostromo, devenu une référence du metal extreme et du grindcore. Le groupe se sépare en 2005. Le guitariste Jéjé jouera dans le groupe Mumakil, Javier officie au sein du groupe Elizabeth, Lad deviendra DJ/producteur de musique électronique, et Maik jouera dans Ostap Bender.

Nostromo se reforme en 2016, après onze ans d'absence, et accompagne Gojira en tournée en janvier 2017. Le groupe est aussi programmé au Download Festival, au Hellfest et Dour Festival, entre autres, pour 2017.

MembresMembres actuels
  • Lad - basse
  • Max - batterie
  • Jéjé - guitare
  • Javier - chant
Ancien membre
  • Taverne - basse
  • Maik - batterie
Discographie
  • 1997 : Selfish Blues / Lost Souls (45 tours, deux titres)
  • 1998 : Argue (réédité en 2003 par Ronald Reagan Records ; CD neuf titres)
  • 2000 : Eyesore (CDEP cinq titres)
  • 2002 : Ecce Lex (CD douze titres)
  • 2004 : Hysteron-Proteron (CD six titres acoustiques Proteron, accompagné d'un DVD, Hysteron)
Notes et références
  1. (en) « Nostromo », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 3 février 2017).
  2. ↑ a b et c « Interview de Nostromo », sur Metal France (consulté le 3 février 2017).
  3. « KNUT - Interview du 18/06/2004 », sur coreandco.fr (consulté le 3 février 2017).
  4. « Nostromo de retour après 11 ans d'absence », sur Horns Up Webzine (consulté le 3 février 2017).
  5. « Le Hellfest dévoile sa programmation complète pour 2017 », sur touslesfestivals.com (consulté le 3 juin 2017).


chroniques

Nostromo
Hysteron - Proteron
2004 - Recall

  • Chroniqué par Jayraw : 9/10
  • Avis des lecteurs : 8.93/10
  • Avis des webzines : 8.33/10

  
Nostromo
Ecce Lex
2003 - Overcome Records

  • Chroniqué par pj666 : 8/10
  • Avis des lecteurs : 8.62/10
  • Avis des webzines : 8.56/10

  
Nostromo
Eyesore
2001 - Bisect Bleep Industries

  • Chroniqué par pantou : 8/10
  • Avis des lecteurs : 8/10
  • Avis des webzines : 7.79/10

  

Nostromo
écoutez du Nostromo
origine
Suisse Suisse

statut
Actif

Année de formation
1996

Line up 2004
Thrashothèque
Deteriorate
Rotting In Hell
Lire la chronique
Firespawn
Abominate
Lire la chronique
Overkill
The Wings Of War
Lire la chronique
Croc Noir
Mort
Lire la chronique
Monarch!
Sabbat Noir (Rééd.)
Lire la chronique
Barbarian
To No God Shall I Kneel
Lire la chronique
Flub
Flub
Lire la chronique
Griffon / Darkenhöld
Atra Musica (Split-CD)
Lire la chronique
Vircolac
Masque
Lire la chronique
This Gift Is A Curse
A Throne of Ash
Lire la chronique
Evohé
Deus Sive Natura
Lire la chronique
Dødheimsgard (DHG)
Satanic Art (Rééd.)
Lire la chronique
Possessed
Revelations Of Oblivion
Lire la chronique
Vein
Errorzone
Lire la chronique
Sargeist
Unbound
Lire la chronique
PPCM #18 - Possédé ou hors des tombes : le choix t'appartient !
Lire le podcast
Lice
Woe Betide You
Lire la chronique
Fetid
Steeping Corporeal Mess
Lire la chronique
Bewitcher
Under The Witching Cross
Lire la chronique
Nocturnus AD
Paradox
Lire la chronique
GOHRGONE pour l'album "In Oculis"
Lire l'interview
Idle Hands
Mana
Lire la chronique
Undergang / Gorephilia
Gorephilia / Undergang (Spl...
Lire la chronique
Towering
Obscuring Manifestation
Lire la chronique
Alice In Chains + Black Rebel Motorcycle Club
Lire le live report
Netherlands Deathfest IV
Lire le dossier
Peste Noire
Peste Noire - Split - Peste...
Lire la chronique
Gohrgone
In Oculis
Lire la chronique
K.F.R.
L'Enfer à sa source
Lire la chronique
Swarm
Division & Disharmony
Lire la chronique