chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sleep

Groupe

Sleep Stoner Rock / Doom

A propos de Sleep

Source : Article Sleep_(groupe) de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.
La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.

Sleep est un groupe de stoner doom metal américain, originaire de San José, Californie. Formé en 1991, le groupe est, très tôt, favorablement accueilli par la presse spécialisée. Considéré comme un groupe phare du stoner rock, il exerce une influence importante sur le metal des années 1990. Après sa séparation en 1998, en raison d'un conflit avec sa maison de disques, ses membres ont fondé d'autres projets, parmi lesquels on peut citer Om pour Al Cisneros et High on Fire pour Matt Pike, toujours actifs. Cisneros et Pike reforment le groupe avec le batteur Jason Roeder (de Neurosis) en 2009.

BiographieDébuts

Sleep évolue au début des années 1990 du groupe Asbestosdeath, composé du chanteur et bassiste Al Cisneros, du batteur Chris Hakius, et du guitariste Tom Choi. Asbestosdeath devient un quartet avec l'arrivée de Matt Pike à la guitare, et enregistre deux singles - Dejection, et Unclean. Choi quitte le groupe et fonde plus tard Operator Generator, It Is I, Noothgrush, et Las Vegas' Black Jetts. Asbestosdeath recrute Justin Marler comme replaçant, et le groupe adopte le nouveau nom, Sleep.

Premiers albums

Leur premier album Volume One est commercialisé en 1991. Fréquemment comparé à des groupes tels que Saint Vitus, Sleep se popularise auprès de son public dans la scène doom metal à cette période toujours en développement. Marler quitte le groupe, qui deviendra désormais trio avec la parution de l'EP intitulé Volume Two, commercialisé par Off The Disk Records en 1991. L'album suivant du groupe est envoyé au label indépendant Earache, en démo. Enregistré aux studios Razors Edge de San Francisco, aux côtés de Billy Anderson, et Chris Savino à la production, la cassette démontre l'amour de Sleep pour les sons rétros et des influences Black Sabbath/Blue Cheer. Le label signe immédiatement le groupe, et fait paraître la cassette.

Sleep's Holy Mountain (1992) est largement considéré comme l'album ayant contribué au développement du stoner metal. La parution de l'album est suivie d'une offre potentiellement lucrative du label London Records, avec lequel Sleep signera. À cette période, Earache fait paraître son premier album tribute de Black Sabbath, dans lequel Sleep contribuera avec sa reprise de Snowblind. Sous leur nouveau contrat, ils débutent l'enregistrement de leur troisième album, Dopesmoker, en 1995. Dopesmoker est un single long de plus d'une heure, ce que London Records déclare invendable. Sleep revient au studio et soumettent un second enregistrement de leur nouvel album. Ils le renomment Jerusalem.

Réunion

En mai 2009, Sleep se reforme pour deux concerts en Angleterre partie intégrante de festival All Tomorrow's Parties. Après leur réformation, le batteur original Chris Hakius décide de se retirer pour passer plus de temps avec sa famille, et est remplacé à la batterie par Jason Roeder du groupe expérimental Neurosis. Le line-up reconfiguré joue au festival ATP New York 2010 à Monticello, New York, où ils jouent Holy Mountain dans son intégralité. Cette performance suit d'une tournée dans le reste des États-Unis dans plusieurs festivals, jusqu'à septembre la même année.

Depuis 2010, Sleep joue dans des festivals sporadiques similaires et durant d'autres dates de tournée. Fin 2012, en parallèle à leur apparition au Maryland Deathfest, les membres expliquent considérer Sleep être un « groupe complet et solidaire. » En 2014, Al Cisneros annonce dans une entrevue que le groupe travaille sur de nouvelles compositions. Le 21 juillet 2014, une nouvelle chanson intitulée The Clarity de Sleep est commercialisé via Adult Swim Singles.

MembresMembres actuels
  • Al Cisneros – guitare basse, chant (1990–1998, depuis 2009)
  • Matt Pike – guitare (1990–1998, depuis 2009)
  • Jason Roeder – batterie (depuis 2010)
Anciens membres
  • Chris Hakius – batterie (1990–1998, 2009)
  • Justin Marler – guitare (1990–1991)
DiscographieAlbums studio
  • 1991 : Volume One
  • 1992 : Sleep's Holy Mountain
  • 1999 : Jerusalem
  • 2003 : Dopesmoker
  • 2018 : The Sciences
EP
  • 1992 : Volume Two (Off the Disk Records)
  • 2014 : The Clarity
  • 2018 : Leagues Beneath
Notes et références
  1. (en) « Sleep », sur AllMusic (consulté le 24 novembre 2014).
  2. (en) « Prefix - Sleep Interview » (consulté le 20 mars 2014).
  3. (en) « Sleep Interview », sur Ghetto Blaster Magazine (consulté le 24 novembre 2014).
  4. (en) « SLEEP Are Working On A New Record », 3 janvier 2014 (consulté le 24 novembre 2014).
  5. (en) « Sleep Release New Track The Clarity Via Adult Swim », sur Pitchfork, 19 juillet 2014 (consulté le 24 novembre 2014).


chroniques

Sleep
The Sciences
2018 - Third Man Records

  • Chroniqué par AxGxB : 8.5/10
  • Avis des lecteurs : 7.25/10
  • Avis des webzines : 7.13/10

  
Sleep
Sleep's Holy Mountain
1992 - Earache Records

  • Chroniqué par Matpewka : 10/10
  • Avis des lecteurs : 8.23/10
  • Avis des webzines : 8.75/10

  

videos

Dragonaut
Dragonaut
Sleep

Extrait de "Sleep's Holy Mountain"
  

Sleep
origine
Etats-Unis Etats-Unis

statut
En stand-by

Année de formation
1990

Line up 2018
Anciens membres
Voir aussi
Thrashothèque
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique
Withering Surface
Meet Your Maker
Lire la chronique
Dauþuz
Grubenfall 1727 (EP)
Lire la chronique
Mercyful Fate
In The Shadows
Lire la chronique
Detherous / Stench Of Death
s/t (Split-CD)
Lire la chronique
Alcest
Spiritual Instinct
Lire la chronique
Carcinoid / Charnel Altar
Carcinoid​ / ​Charnel Altar...
Lire la chronique
French Black Metal : La collec' plus lourde que ton père !!!
Lire le podcast
Helloween
Chameleon
Lire la chronique
Fides Inversa
Historia Nocturna
Lire la chronique
Screamer
Highway of Heroes
Lire la chronique
Perdition Temple
Sacraments Of Descension
Lire la chronique
Triptykon
Requiem (Live) (Live at Roa...
Lire la chronique