chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
200 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Island Records

Label

Island Records

A propos de Island Records

Source : Article Island_Records de Wikipédia en français (auteurs)
Contenu soumis à la licence CC-BY-SA.
La version imprimable n'est plus prise en charge et peut comporter des erreurs de génération. Veuillez mettre à jour les signets de votre navigateur et utiliser à la place la fonction d'impression par défaut de celui-ci.

Island Records est une société d'édition musicale fondée en 1959 par Chris Blackwell. Elle fait partie du groupe Universal Music (détenu à 100 % par le français Vivendi).

Historique

La société est créée à Kingston en Jamaïque, mais en 1962 son siège est transféré à Londres (Angleterre). Elle se spécialise d'abord dans le reggae, en important les disques d'artistes jamaïcains comme Jimmy Cliff, les Skatalites et Bob Marley.

En 1968, la société absorbe B&C Records et commence à s'intéresser à la musique folk rock en publiant les disques de Jethro Tull, King Crimson, Free, Cat Stevens et Fairport Convention.

En 1975, Funky Kingston du groupe Toots and the Maytals est le premier album distribué par Island Records. Le critique musical Lester Bangs décrivit l'album dans Stereo Review comme « la perfection, l'ensemble le plus passionnant et diversifié de chansons de reggae par un artiste... » En tant que fondateur d’Island Records, Chris Blackwell dit à propos de leur son « The Maytals ne ressemblaient à personne…leur son était sensationnel, brut et dynamique ».

À l’origine The Maytals était uniquement un trio vocal, mais après avoir signé avec Island Records en 1975 Chris Blackwell fit en sorte que le groupe d’enregistrement devienne The Maytals avec comme leader le chanteur Toots Hibbert et forme ainsi Toots and the Maytals. Les premiers membres instrumentistes ajoutés au groupe comprenaient Jackie Jackson, Hux Brown, Rad Bryan et Paul Douglas. En novembre 2016, Jackie Jackson a décrit la formation du groupe dans une interview radio pour Kool 97 FM Jamaïque. Accompagné par Paul Douglas et Radcliffe “Dougie” Bryan en studio, Jackson a expliqué :

« Nous sommes tous des membres originaux du groupe Toots and the Maytals. D’abord Toots and the Maytals, c’était trois gars: Toots, Raleigh et Jerry… Ils ont ensuite été signés par Island Records, Chris Blackwell. Et on était leur groupe d’enregistrement. Un jour on a été appelés chez Blackwell. Et il nous dit, “Bien messieurs, je pense qu’il est temps. On dirait bien que ce Toots and the Maytals va avoir du succès.” À ce moment-là il avait déjà signé Bob (Marley). Alors dans son camp, Island Records, il y avait Toots and the Maytals / Bob Marley ; on parlait du reggae qui devenait international. On a continué de se voir et il (Blackwell) a décidé que le groupe d’accompagnement qui accompagne toutes les chansons, le groupe qui enregistre, devait devenir le groupe the Maytals. Alors on a tous été réuni sous Toots and the Maytals. Alors on est devenus Maytals aussi. Et puis on a pris la route en 1975… On a fait la 1re partie de Eagles, Linda Ronstadt et Jackson Browne. On a fait la 1re partie de The Who pendant environ deux semaines ».

En 1980, Blackwell signe avec le groupe irlandais U2 qui va vite devenir la principale source de revenus de la société.

En 1981, CharlÉlie Couture devient le premier artiste français signé sur le label.

En 1989, Island Records est revendue à Polygram, mais Blackwell reste à la direction de la société.

En 1996, Polygram réunit Island Records et Def Jam, un autre de ses labels, dans le Island Def Jam Music Group. Trois ans plus tard, PolyGram est rachetée par le groupe canadien Seagram et ses sociétés sont intégrées à Universal Music.

En 1997, Chris Blackwell quitte définitivement la société.

En 2007, Antonio "L.A." Reid (président du groupe depuis 2004) crée la filiale Island Urban Music, dont la direction est confiée à Jermaine Dupri.

La société édite également les albums de groupes et artistes plus récents comme Sum 41, Keane, Evanescence, Hoobastank, The Cranberries, The Airborne Toxic Event, Tom Waits, The Killers, PJ Harvey, Usher, Mariah Carey ou encore Justin Bieber.

Artistes internationaux
A
  • Amy Winehouse
  • Adam Eckersley Band
  • Afrojack
  • AlunaGeorge
  • American Authors
  • Lauren Aquilina
  • Avicii
  • Anthrax
B
  • Natalie Bang Bang
  • Banners
  • Madison Beer
  • Bellowhead
  • Justin Bieber
  • Bombay Bicycle Club
  • Bon Jovi
  • Clare Bowditch
  • Boy & Bear
  • Nick Brewer
  • Broods
  • Havana Brown
  • Jake Bugg
  • Andy Bull
  • Sinead Burgess
C
  • The Cairos
  • Catfish and the Bottlemen
  • Chasing Grace
  • Childish Gambino
  • Priyanka Chopra
  • Cimorelli
  • Alex Clare
  • Sway Clarke II
  • JP Cooper
  • Connell Cruise
  • The Cranberries
  • Taio Cruz
  • Jamie Cullum

D
  • Disclosure
  • Dizzee Rascal
  • Drake
  • Duffy
  • Demi Lovato
E
  • Eddie and the Hot Rods
  • Empires
F
  • Fall Out Boy
  • Sam Feldt
  • Florence and the Machine
  • Brandon Flowers
  • Flyte

G
  • Jack Garratt
  • The Gaslight Anthem
  • George the Poet
  • Alexa Goddard
  • Gotye
  • Ariana Grande
  • Gyroscope

H
  • Half Moon Run
  • PJ Harvey
  • Ben Howard
  • Hozier
I
  • Enrique Iglesias
  • Ill Blu
  • Incubus
  • Elli Ingram

J
  • Jessie J
  • Luke James
  • Jinja Safari
  • Jack Johnson
  • Nick Jonas
  • JUCE
  • July Talk
  • Just a Gent
K
  • The Karma Killers
  • Kate Boy
  • Keane
  • Kiesza
  • The Killers
  • Klangkarussell
  • Keshi| width="33.33%" ="top" |
L
  • Laleh
  • Tom Lark
  • Lawson
  • Annie Lennox
  • Leona Lewis
  • Little Green Cars
  • Demi Lovato

M
  • Mackintosh Braun
  • John Martin
  • McBusted
  • The McClymonts
  • Shawn Mendes
  • Mangu
  • Nicki Minaj
  • James Morrison
  • Mumford & Sons
N
  • The Naked and Famous
  • Neon Trees
  • Neulore
  • Nina Nesbitt
  • John Newman
  • Nova Rockafeller
O
  • Of Monsters and Men

P
  • Keke Palmer
  • Passenger
  • Peta & The Wolves
  • Petite Meller
  • Phantogram
  • Mike Posner
  • Prides
R
  • The Rails
  • Redcoats
  • Rizzle Kicks
  • Robyn
  • Route 94
S
  • Astrid S
  • Snow Patrol
  • Stromae
  • Suicide
  • Eliot Sumner

T
  • That Poppy
  • Thundamentals
  • Timeflies
  • Tough Love
  • Tove Lo
  • Tribe Society
  • James TW
  • Two Inch Punch
U
  • U2
  • Ultravox
V
  • The Vamps

W
  • Jessie Ware
  • Chance Waters
  • The Weeknd
  • Weezer
  • Laura Welsh
  • Whilk & Misky
  • Gin Wigmore
  • Nikki Williams
  • Robbie Williams
  • Winterbourne
  • Woodkid
  • Wrabel
Y
  • Yellow Claw
  • Will Young

Notes et références
  1. ↑ a et b Hoskyns 2011, p. 216
  2. "Toots and the Maytals." Contemporary Musicians. . Encyclopedia.com. 6 octobre 2016 <http://www.encyclopedia.com/education/news-wires-white-papers-and-books/toots-and-maytals>.
  3. Toots and the Maytals: Reggae Got Soul. BBC Four (documentary). Directed by George Scott. UK. 2011. 59 min. Consulté le 15 décembre 2016. <http://www.bbc.co.uk/programmes/b00ymljb>
  4. Sherman, Matthew. "The Rise of Reggae and the Influence of Toots and the Maytals." The Rise of Reggae, and the Influence of Toots and the Maytals. The Dread Library, n.d. Web. Consulté le 18 septembre 2016. http://debate.uvm.edu/dreadlibrary/sherman.html
  5. ↑ a et b Mikey T interview with Jackie Jackson, Paul Douglas, and Radcliffe "Dougie" Bryan. Kool 97 FM. kool97fm.com. November 27, 2016. http://www.kool97fm.com Consulté le 27 novembre 2016.
  6. [1]
  7. ↑ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s et t « Artists », Island Records Australia (consulté le 8 février 2015)
  8. ↑ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo et bp « Artists », Island Records (UK) (consulté le 7 juillet 2014)
  9. ↑ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at et au « Artists Archive », Island Records (US) (consulté le 8 février 2015)
  10. Nyay Bhushan, « Universal Signs Former Miss World Priyanka Chopra, Troy Carter To Manage », Billboard, Prometheus Global Media, 5 août 2011 (consulté le 5 novembre 2012)
Bibliographie
  • Barney Hoskyns (trad. de l'anglais par Corinne Julve), Tom Waits, une Biographie : Swordfishtrombones et chiens mouillés [« Lowside of the Road: A Life of Tom Waits »], Paris, Payot & Rivages, 2011, 456 p. (ISBN 978-2-7436-2467-5). 
    Cette traduction ne reprend aucune des illustrations ou photos des éditions originales


6 chroniques

Anthrax
Spreading The DiseaseHeavy thrash1985 - Island Records7.5/108/108.7/10
Among The LivingThrash metal1987 - Island Records7.5/108.85/109.03/10
State Of EuphoriaHeavy thrash1988 - Island Records8.5/107.88/106.59/10
Persistence Of TimeHeavy thrash1990 - Island Records7/107.45/107.74/10
Attack Of The Killer B's (Compil.)Thrash metal1991 - Island Records4/54.33/53.57/5
 
Sum 41
ChuckPunk Rock influencé Metal2004 - Island Records8/105.75/108.27/10
Island Records
origine
Jamaïque Jamaïque

Disavowed
Revocation Of The Fallen
Lire la chronique
Transilvania
Night of Nights
Lire la chronique
Wolfkrieg
When the Cold Comes
Lire la chronique
Korn
The Nothing
Lire la chronique
Prison of Mirrors
De Ritualibus et Sacrificii...
Lire la chronique
Spirit Possession
Spirit Possession
Lire la chronique
Valgrind
Condemnation
Lire la chronique
UNDERGROUND ! C'est quoi et à quoi ça sert ?
Lire le podcast
Inclination
Midwest Straight Edge (EP)
Lire la chronique
Carthage
Punic Wars!
Lire la chronique
K.F.R.
Nihilist
Lire la chronique
Fistula
The Process of Opting Out
Lire la chronique
Shed The Skin
The Forbidden Arts
Lire la chronique
Pearl Jam
Pearl Jam
Lire la chronique
Masacre
Reqviem
Lire la chronique
Lantern
Dimensions
Lire la chronique
Temple Of Dread
World Sacrifice
Lire la chronique
Stygian Crown
Stygian Crown
Lire la chronique
Atavist
III: Absolution
Lire la chronique
Aherusia
Nostos ~ An Answer (?)
Lire la chronique
Nattverd
Styggdom
Lire la chronique
Bilan 2010-2019 : la sélection de la rédaction
Lire le bilan
Pearl Jam
Riot Act
Lire la chronique
Evil Warriors
Schattenbringer (EP)
Lire la chronique
Bastard Priest
Vengeance... Of The Damned ...
Lire la chronique
Panzer Squad
s/t (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Gigaton
Lire la chronique
Black Funeral
Scourge of Lamashtu
Lire la chronique
Thou
Blessings Of The Highest Or...
Lire la chronique
Temnein
Tales : Of Humanity And Greed
Lire la chronique