chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
122 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Yorblind + Talian + Obdurated + Aegirson

Live report

Yorblind + Talian + Obdurated + Aegirson Le 30 Mai 2010 à Paris, France (Le Klub)
Contrairement à ce que laissait espérer la foule présente devant la toute petite entrée du Klub, nous ne serons qu'une vingtaine à descendre dans la plus petite salle de l'établissement. En effet, la plupart des personnes qui attendaient à l'entrée étaient, en fait, venues assister à une toute autre soirée : The Screaming Show. Mais heureusement pour moi et mes tympans, c'est bien la soirée death metal d'Epiphora qui m'a fait venir et pour cause, son affiche assez alléchante regroupe quatre formations françaises prometteuses encore bien trop méconnues.

C'est à Aegirson que revient la lourde tâche d'ouvrir les hostilités face à un public aussi clairsemé qu'apathique. Venu de Dijon pour défendre son dernier album Sons Of Etheria, le groupe ne fait pourtant pas preuve d'un entrain formidable. Il faut préciser l'absence de la claviériste qui a sûrement joué en la défaveur du groupe, mais il n'empêche que malgré des compositions de qualité, à l'image des relativement complexes et inspirées « Wistful », « Obscure Destiny » et « L'inquisiteur », le set ne décollera jamais. Etrangement, les vocaux de Geoffrey, qui ne m'ont jamais dérangé à outrance sur album m'ont ici semblé poussifs, voir même par moments assez irritants. Si le set d'Aegirson reste tout de même intéressant, il s'avère être décevant en vue de ce que le groupe sait faire en studio.

Suite à ce show assez frustrant, c'est au tour d' Obdurated de prendre place sur les planches devant un public légèrement plus dense et visiblement un peu mieux réveillé. En effet, si l'ambiance est loin d'être phénoménale, il semble que le death mélodique assez énergique du groupe fasse un peu plus d'effet au public. Connaissant très mal la formation, je ne peux que vous dire que le groupe étant venu pour présenter son nouvel album, The Answers Within, ce sont les nouveaux morceaux qui étaient mis à l'honneur ce soir. Pratiquant un Death Mélodique assez brutal, parfois assez proche de celui d'un In Flames post-Reroute To Remain, Obdurated propose un set qui, à défaut d'être renversant, s'avère être véritablement énergique et rafraîchissant, et qui a surtout le mérite d'avoir quelque peu chauffé le public pour les deux prochains groupes.

Si mon avis sur ce début de soirée reste assez mitigé, les choses vont commencer à changer dès maintenant avec l'arrivée fracassante de Talian sur le récent « The Plunder ». Cependant, une fois encore, bien que plus réceptif que précédemment, le public manque encore un peu d'entrain, ce qui semble légèrement décevoir les musiciens qui ont fait le trajet depuis la Bretagne pour l'occasion. Heureusement, ce n'est pas l'apathie des Parisiens qui va les arrêter et le groupe délivre un set puissant, plein de groove et très énergique, à l'image des très bon « Second Shackle » et « The Bad Half ». Sans être révolutionnaire, il faut avouer que sur scène, la musique de Talian se révèle être très efficace et suffisamment entraînante pour en faire bouger plus d'un. Le vocaliste, Simon Beux, s'impose remarquablement sur scène et démontre qu'il dispose d'un charisme non négligeable. Finissant son très bon set sur l'accrocheur « The Saving Bite », le groupe s'en sort avec les honneurs et sous les applaudissements d'un public enfin réactif.

Assurément le groupe le plus attendu de la soirée, c'est sur l'excellent « Media Oppression » que les Parisiens de Yorblind font leur entrée. Fort d'un vocaliste impressionnant au charisme indéniable, les compositions s'avèrent être de véritables tueries sur scène, comme l'attestent le puissant « Extinction Of All Religions » et l'énorme « You're Blind ». De plus, le groupe bénéficie d'un bien meilleur son que les précédents, ainsi que d'un public enfin totalement réveillé. Enchaînant les titres avec une envie manifeste de faire plaisir et de se faire plaisir, la formation s'affirme comme un des groupes les plus prometteurs de la capitale. Le seul point négatif serait l'absence totale de morceaux du premier album, Melancholy Souls. Effectivement, les Parisiens n'ont joué ni plus ni moins que la totalité de leur très bon dernier album : Reflexions, mais peut-on vraiment être déçu par ce choix après une telle prestation et des compositions de l'acabit d'un « Bloodsucker » ou d'un « Human Stupidity » ? Difficilement. C'est après quarante courtes mais éprouvantes minutes que Yorblind se retire, laissant l'agréable impression d'avoir assisté, malgré un début de soirée quelque peu mitigé, à un très bon concert et prouvant une fois encore que si la scène française est loin d'être la plus reconnue, elle contient des formations très talentueuses et au combien prometteuses. Longue vie à l'underground !

2 COMMENTAIRE(S)

Thomas Johansson citer
Thomas Johansson
10/06/2010 20:15
Bienvenue sur Thrasho, bon report!
lkea citer
lkea
10/06/2010 19:44
Hé ben, à peine arrivé et déjà un live report !

Bienvenue, encore une fois Sourire

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Yorblind + Talian + Obdurated + Aegirson
plus d'infos sur
Aegirson
Aegirson
1996 - France
  
Obdurated
Obdurated
Thrash/Death Mélodique - 2001 - France
  
Talian
Talian
Stoner Death - 2006 - France
  
Yorblind
Yorblind
Death mélodique - 2002 - France
  

Abbath
Outstrider
Lire la chronique
Sunn O)))
Life Metal
Lire la chronique
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique