chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
109 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sleeping Peonies - Opal

Chronique

Sleeping Peonies Opal (EP)
Enfin j’ai l’occasion de présenter SLEEPING PEONIES sur Thrashocore ! Je n’étais pas encore parmi vous lorsqu’était sorti le premier album en mars 2011, une révélation qui continue de me hanter, et j’avais préféré ne pas parler de l’EP suivant, sorti mi-2012, parce que j’espérais un nouvel album rapidement. Finalement celui-ci n’est toujours pas arrivé et c’est en fait un split avec CLOUDS COLLIDE qui a été annoncé. Malheureusement celui-ci n’a pas pu sortir comme prévu sur le label Khrysanthoney, spécialisé dans le post-black et le shoegaze, pour la simple et triste raison que son fondateur a trouvé la mort en mai dernier... Du coup, c’est sur Bandcamp que l’on peut se procurer les titres de l’une et de l’autre de ces formations. En tant que fan de SLEEPING PEONIES je ne pouvais pas passer à côté et me suis rué sur ces 5 nouveaux titres, que je considèrerai comme un EP puisque je ne me suis pas procuré l’autre moitié du split qui n’en est plus un...

Pendant 20 minutes trop courtes, SLEEPING PEONIES est toujours fidèle à ce qu’il fait depuis ses débuts. Et si sa musique se classe dans le post-black / shoegaze aux côtés d’ALCEST ou GERM, il ne les copie pas et a l’avantage d’avoir trouvé une personnalité propre, qui le rend unique. La raison ? Un équilibre parfait entre une musique douce à l’extrême et des cris de détresse déchirants.

Les amateurs du style rapprocheront la pureté des mélodies de ce qu’ont fait LIAM et HYPOMANIE, deux formations auxquelles il ne manque que des vocaux pour en accroître l'intérêt. La musique est ainsi d’une mélancolie forte, de celle qui rappelle une boîte à musique qu’on a ouverte innocemment mais qui nous a happé vers nos souvenirs d’enfance, ceux que nous avions enfouis en nous ou refoulés pour devenir un adulte fort et insensible. Les compositions d'Opal font l'effet d'une implosion de nostalgie et donnent envie de rester prostré. Et si cela est efficace c'est bien parce qu’au lieu de prendre une voix claire et mièvre d’un Neige par exemple, SLEEPING PEONIES utilise un chant désespéré qui transforme chaque parole en complaintes douloureuses. On sent la peur, la faiblesse, le remord et toutes ces émotions que les blackeux sont censés avoir surmontés. Ils réapparaissent, fissurent la carapace du paraître que nous nous sommes forgés et la font s’effondrer... Cette fois-ci, « Magical Girl », « Bury the Night » et « Sparkledust » sont irrésistibles.

C’est honteux de tomber à nouveau dans le piège et de se laisser attendrir, mais le groupe a décidément trouvé la ficelle directement reliée à mon âme. A chaque son, à chaque cri, il me fait tirer une larmichette. Opal est idéal quand on a envie d’assumer sa sensibilité, est-ce votre cas ?.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

9 COMMENTAIRE(S)

Sakrifiss citer
Sakrifiss
23/06/2014 15:32
note: 4/5
Les appellations ont toujours été et seront toujours sujets à discussions.
En fait je fais toujours mon chiant avec d'autres termes.
J'aime distinguer "depressif" et "misanthropique" par exemple.
Je voudrais que l'on distingue le pagan des 90's et le pagan des 2000 qui n'ont rien en commun etc...
Krokodil citer
Krokodil
23/06/2014 15:27
note: 2/5
Bah disons que, en fait, de manière générale, y'a une grosse différence, voire un gros fossé, entre ce qui relève du "shoegaze" (MBV, Ride, etc) et la "dream-pop" (Mazzy Star, Auburn Lull, bblaaaablabla, dont sont issues justement les tendances chill, etc). Grosso merdo, les deux genres sont plus ou moins cousins, comme black et death (ce qui fait tout de même une certaine différence), du coup c'est vrai que pour un amateur puriste intégriste djihadiste de shoegaze, de dream, ou de black, ou de Rick Ross (aka Dieu Tout Puissant), certaines appellation perdent un peu en... réalisme ?
Après d'un point de vue purement sensible : entièrement d'accord : pourvu que ça fasse décoller. Clin d'oeil
FleshOvSatan citer
FleshOvSatan
23/06/2014 14:35
On sent tout à fait le post-black-d.beat-future-funk à la Rick Ross, je suis d'accord. Mr Green
Sakrifiss citer
Sakrifiss
23/06/2014 14:09
note: 4/5
Ah mais tu fais très bien de donner ces précisions.
Tu as lu ma chronique qui explique d'ailleurs ce qu'on trouve sur cet album.
Ensuite c'est peut-être un abus de langage, cette expression de shoegaze qui ne désigne plus le "shoegaze" d'origine. J'ai revérifié bien entendu sur le Net et la plupart des descriptions de SLEEPING PEONIES utilisent ce terme.
Sûrement à tort puisque tu as l'air de très bien connaître le style, mais le fait est que le groupe lui-même s'en revendique, sur sa page bandcamp, ainsi que beaucoup de sites.
L'expression est galvaudée, détournée se son sens originel...
EasyJet Metal serait peut-être plus approprié comme tu le laisses entendre...

Et là j'ai envie de créer un slogan :
"Quel que soit le prix, l''important c'est de s'envoler"
Krokodil citer
Krokodil
23/06/2014 13:37
note: 2/5
Sans animosité aucune : un cas d'école, en fait. Justement car il n'y a rien, mais alors RIEN de shoegaze ici. Ni dans les guitares, ni les instruments en général, ni les ambiances, ni rien ! Les claviers et les beats font surtout chillwave / fluo à mort - Mint Julep, Ming&Ping, Crystal Castles, Sofia Coppola et consorts. Bref, c'est pas pour relancer un énième débat sur les genres et les transgenres, mais même ici, ça fait mal aux yeux de lire "black" pour un truc qui sonne comme une publicité pour une compagnie aérienne low-cost Sourire
Momos citer
Momos
22/06/2014 11:22
C'est mieux. La voix fait juste trop dépressiverie de base dont j'ai abusé quand j'étais au lycée donc je fais un blocage dessus.
Mais ces guitares, ce grain, vraiment bien anglais. J'aime assez.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
21/06/2014 18:40
note: 4/5
Essaie ce titre du premier album. Si ca passe pas, tant pis, pas pour toi ! ^ v ^;
http://www.youtube.com/watch?v=jmYSy7hWBGA
Momos citer
Momos
21/06/2014 18:03
L'extrait est moins facile que ce à quoi je m'attendais, mais c'est pas transcendent.
Sakrifiss citer
Sakrifiss
21/06/2014 17:18
note: 4/5
On achète au prix qu'on veut ici :
http://sleepingpeonies.bandcamp.com/

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sleeping Peonies
Post Black / Shoegaze
2014 - Autoproduction
notes
Chroniqueur : 4/5
Lecteurs : (1)  2/5
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sleeping Peonies
Sleeping Peonies
Musique de victime - 2009 - Royaume-Uni
  

tracklist
01.   Moonlit Rainbow of Pure Pastel
02.   Bury the Night
03.   Magical Girl
04.   Sparkledust
05.   Opal

Durée : 19:39

parution
24 Mai 2014

voir aussi
Sleeping Peonies
Sleeping Peonies
Glitterghast

2018 - Autoproduction
  

Helloween
Helloween (EP)
Lire la chronique
Deathspell Omega
The Furnaces of Palingenesia
Lire la chronique
Krallice
Krallice
Lire la chronique
Noctem
The Black Consecration
Lire la chronique
Úlfarr
Hate & Terror - The Rise Of...
Lire la chronique
Bodyfarm
Dreadlord
Lire la chronique
Witch Vomit
Buried Deep In A Bottomless...
Lire la chronique
Year of the Knife
Ultimate Aggression
Lire la chronique
Nuclear Assault
Out Of Order
Lire la chronique
Sühnopfer
Hic Regnant Borbonii Manes
Lire la chronique
Fluids
Exploitative Practices
Lire la chronique
Netherbird
Into The Vast Uncharted
Lire la chronique
Rank And Vile
Redistribution Of Flesh
Lire la chronique
FRENCH BLACK METAL : Un petit coup (et puis c'est tout)
Lire le podcast
10 MoM Challenge n°5 - Dix minutes pour parler de Death Metal
Lire le podcast
Uniform / The Body
Everything That Dies Someda...
Lire la chronique
Ossuaire
Premiers Chants
Lire la chronique
Yellow Eyes
Rare Field Ceiling
Lire la chronique
Aegrus
In Manus Satanas
Lire la chronique
Leprous
Pitfalls
Lire la chronique
Graveyard
Hold Back The Dawn
Lire la chronique
Bastard Grave
Diorama Of Human Suffering
Lire la chronique
Beorn's Hall
In His Granite Realm
Lire la chronique
Chevalier
Destiny Calls
Lire la chronique
IRON FLESH pour l'album "Forged Faith Bleeding"
Lire l'interview
Disillusion
The Liberation
Lire la chronique
Marduk
Panzer Division Marduk
Lire la chronique
Magrudergrind
Magrudergrind
Lire la chronique
Non Opus Dei
Głód
Lire la chronique
Live Report - South Trooper Fest II @Jas'Rod (Les Pennes-Mirabeau)
Lire le podcast