chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
117 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Kvasir's Blood - Aloft on Winds of the Ancients

Chronique

Kvasir's Blood Aloft on Winds of the Ancients
KVASIR’S BLOOD, c’est l’histoire d’un Américain qui aurait tellement aimé être européen. Enfin, pas n’importe quel Européen, plutôt un Européen qui parle allemand. Kvasir Ravenwing est obnubilé par ça. L’Allemagne, sa belle langue, , sa belle mythologie, sa belle histoire, ses beaux discours, ses belles petites moustaches. Cet amoureux d’une culture qui n’est pas la sienne fait preuve d’une ouverture d’esprit totale, au point qu’il a pris pour son pseudo et son groupe le nom de Kvasir, la divinité créée à partir de la salive de tous les autres dieux. Après un EP chanté en anglais en 2016, il est même allé encore plus loin dans sa passion et choisi la langue de Goethe pour W.O.T.A.N. en 2017. Cela fait chaud au cœur de voir de tels investissements ! Mais quand on est aussi acharné à faire revivre les joyeuses idéologies de nos voisins on finit par trouver client à sa porte, et c’est carrément Darker than Black qui l’a contacté pour ressortir en CD le matériel sorti jusqu’à lors uniquement sous forme digitale. Behold Barbarity et New Era Productions se sont chargé des versions cassette et vinyle. Qui se ressemble s’assemble !

C’est à la version CD de l’EP, Aloft on Winds of the Ancients, que je m’intéresse aujourd’hui. On retrouve les 5 pistes d’origine, qui totalisaient 21 minutes, auxquelles ont été ajoutées trois pistes, qui permettent de doubler la durée totale. « Selbstmord » et « Sehnsucht » qui viennent de l’album su-cité, et « Carelian Satanist Madness » qui est une reprise du célèbre titre de SATANIC WARMASTER. Alors qu’en dire ? Eh bien c’est primaire. Et si c’est en Allemagne qu’il faut rester pour faire les comparaisons, c’est du coup avec MOONBLOOD que je ferais un rapprochement. Oui, bon, MOONBLOOD est un groupe culte et KVASIR’S BLOOD ne le deviendra pas, mais on sent véritablement un amour profond pour les destructeurs teutons. Surtout que c’est crade et primaire, avec un son étouffé qui oblige à tendre l’oreille, mais avec ces riffs mélodiques qui nous font taper des pieds. On peut aussi faire une référence à SEIGNEUR VOLAND et KRISTALLNACHT, l’esprit est le même, avec une flamme bleutée qui refroidit la forêt nocturne. Mais bon, on ne se met pas l’album en continu, il n’est pas assez charismatique pour cela. On a en plus envie de se prendre la tête dans les mains, de dépit, quand on entend sur « Sehnsucht » des Heil Hitler pathétiques. Ça ne fait plus peur, ça n’est plus de la provocation, c’est presque ridicule.

Du coup, KVASIR’S BLOOD est uniquement anecdotique, avec de bons passages mélodiques mais qui ne titillent pas assez les oreilles pour atteindre le niveau de ses influences.

A propos de cette chronique

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

2 COMMENTAIRE(S)

yog citer
yog
26/03/2018 16:41
owwwwiiiiii ! parle-nous de ces groupes aux qualités musicales inégalées !!
dantefever citer
dantefever
26/03/2018 13:56
Joli artwork, mais musique pas fofolle ouais ... Dommage, surtout vu les influences. D'ailleurs Sakri, tu nous ferais pas les chros de Seigneur Voland et Kristallnacht des fois ?

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Kvasir's Blood
Trve Black Metal
2017 - Darker Than Black
notes
Chroniqueur : 6/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Kvasir's Blood
Kvasir's Blood
Trve Black Metal - 2015 - Etats-Unis
  

tracklist
01.   The Mead of Poetry
02.   Heavens Ablaze
03.   Dreams of Gold
04.   Wolf & War
05.   Maiden of the Purest Blood
06.   Selbstmord (Suicide)
07.   Sehnsucht (The Longing)
08.   Carelian Satanist Madness (Satanic Warmaster cover)

Durée : 46:13

line up
parution
30 Avril 2017

Essayez plutôt
Cendres de Haine
Cendres de Haine
Nihil Mirari

2014 - Deathrune Records
  
Ostots
Ostots
Hil argi

2016 - Altare Productions
  
Ered Wethrin
Ered Wethrin
Tides of War

2014 - Northern Silence Productions
  
Drowning The Light
Drowning The Light
From the Abyss

2015 - Dark Adversary Productions
  
Dark Fury
Dark Fury
Synningthwait

2014 - Lower Silesian Stronghold
  

Sunn O)))
Life Metal
Lire la chronique
PPCM #20 - Encore plus de Jazz Metal
Lire le podcast
Frostveil
Ephemeral Visions
Lire la chronique
Krypts
Cadaver Circulation
Lire la chronique
HYSTERIA pour l'EP "From The Abyss… To The Flesh "
Lire l'interview
Morbid Messiah
In The Name Of True Death M...
Lire la chronique
Hysteria
From The Abyss… To The Fles...
Lire la chronique
Death Strike
Fuckin' Death
Lire la chronique
Aoratos
Gods Without Name
Lire la chronique
Trail of Lies
W.A.R
Lire la chronique
TOWERING pour l'album "Obscuring Manifestation"
Lire l'interview
The Meads of Asphodel
Running Out of Time Doing N...
Lire la chronique
Calyx
Vientos Arcaicos
Lire la chronique
Autophagy
Demo (Démo)
Lire la chronique
Disentomb
The Decaying Light
Lire la chronique
Turilli / Lione Rhapsody
Zero Gravity (Rebirth and E...
Lire la chronique
Tomb Mold
Planetary Clairvoyance
Lire la chronique
Jig-Ai
Entrails Tsunami
Lire la chronique
The Smashing Pumpkins
Gish
Lire la chronique
Helgafell
Landvaettir
Lire la chronique
CATALYST pour l'album "The Great Purpose Of The Lords"
Lire l'interview
Enthroned
Cold Black Suns
Lire la chronique
Anaptosis + Cenotaph + Gorgasm + Unbirth + Darkall Slaves
Lire le live report
PPCM #19 - C'est du Death ou du Cynic ? (spoiler alert : un peu des deux !)
Lire le podcast
Cave In
Final Transmission
Lire la chronique
Morteruine
Demo MMXVIII
Lire la chronique
Corrosion Of Conformity + Desert Storm + Witchfinder
Lire le live report
Catalyst
The Great Purpose Of The Lords
Lire la chronique
Darkthrone
Old Star
Lire la chronique
The Lord Weird Slough Feg
New Organon
Lire la chronique