chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
172 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Grá - Väsen

Chronique

Grá Väsen
Je terminais il y a déjà 3 ans ma chronique du dernier GRÁ par une boutade honteuse : « on se le remet encore et encore. Ce qui confirme qu’il n’y a pas que dans le rap que GRÁ dure.». Et bien c’est tout à fait confirmé en 2018 avec cette suite à Ending. Quel bon groupe, quel talent, quel nouvel album ! Je suis tout simplement soufflé par les Suédois, qui ont un talent de composition hors pairs, qui sont capables de faire du neuf avec du vieux, de mettre des ajouts de machines ou de guitare sèche sans jamais donner l’impression d’être autre chose que du black metal pur et dur.

Pas de changement dans le line-up du groupe, avec toujours les magiciens des Ténèbres, Vediger à la basse, Maugrim aux backing guitars, Drimman à la batterie et derrière quelques claviers, et surtout Heljarmadr, guitariste, claviériste et avant tout chanteur, qui se retrouve chez DARK FUNERAL depuis maintenant quelques années.

Dès la première piste, on est confronté à un album percutant, fort, sombre et surtout avec une forte personnalité. J’aime tout ce qui transpire des compositions. Leur puissance, la hargne des vocaux, le matraquage incessant, les éléments extérieurs qui permettent de sublimer le tout. Certains diront être hermétique au style, je les plaindrais. Je les plaindrais de ne pas avoir la chance de vibrer face à ce cocktail explosif. Les musiciens savent tous mettre en valeur leur instrument, tout en servant les ambiances apocalyptiques. Les claviers, légers chœurs et autres guitares acoustiques sont eux aussi démoniaques. Même quand on pense qu’on est au max, on en reprend une dans la face. L’accélération inattendue à 3:30 de « Dead Old Eyes » me cloue. Les effluves ambiant sur « Väsen » et l’apparition subite de la guitare acoustique me clouent. Le clavier sur l’intro de « Gjallarhom » me cloue. La déclamation sur fond de chant de sirène au début de « Hveðrungs Mær » me cloue. Les ambiances plus lourdes de « Krig » me clouent. Et ce qui qui vient enfoncer plus profondément tous ces clous, c’est que le début de chaque piste a sa petite particularité qui fait que tout de suite on distingue tel morceau de tel autre. Si souvent on est incapable de reconnaître rapidement un morceau. Ici non, chaque morceau a sa marque.

Bref, j’adhère totalement, à tout. Et je salue jusqu’à la pochette, toute aussi marquante que celle d’Ending, dans un style encore différent, et vraiment réussie. Elle est l’œuvre d’Axel Torvenius, que les amateurs de jeux-vidéos doivent connaître pour son travail sur Wolfenstein II : The New Colossus. Certains chercheront à comparer, à préférer en 2018 AORLHAC ou PANPHAGE, ou PANOPTICON. Ce serait se dire qu’un seul groupe doit rester, or non, on a tout à fait de la place pour tous, et même sans être le meilleur album de l’année, Vässen est déjà une sortie importante. Comme quoi ça ne fait pas de mal l'excès de GRÁ.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

4 COMMENTAIRE(S)

tasserholf citer
tasserholf
24/05/2018 17:38
Gra(s) - vase(li)n(e)

Oui oui je connais la sortie.
dolmorgoth citer
dolmorgoth
24/05/2018 16:13
note: 9/10
Excellent album du début à la fin !!!!
Mais c'est moi ou la chanson Gjallarhorn ressemble carrément au thème de la série Stranger Things??
ixaxaar citer
ixaxaar
29/04/2018 10:00
j'ai dû user d'un crédit google pour comprendre la vanne du début :|
1kvltissime citer
1kvltissime
28/04/2018 22:38
L'excès de GRÁ est même recommandé, surtout quand c'est du bon GRÁ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Grá
Black Metal
2018 - Carnal Records
notes
Chroniqueur : 9/10
Lecteurs : (2)  8.5/10
Webzines :   -

plus d'infos sur
Grá
Grá
Black Metal - 2010 - Suède
  

écoutez
tracklist
01.   Till sörjerskorna
02.   King of Decay
03.   Hveðrungs Mær
04.   Krig
05.   Gjallarhorn
06.   Dead Old Eyes
07.   The Devil's Tribe
08.   Väsen

Durée : 40:59

parution
27 Avril 2018

voir aussi
Grá
Grá
Ending

2015 - Unexploded Records
  

Essayez aussi
Subvertio Deus
Subvertio Deus
Psalms Of Perdition

2008 - Satanic Propaganda Records
  
Marduk
Marduk
Rom 5:12

2007 - Blooddawn Productions
  
Volahn / Shataan / Arizmenda / Kallathon
Volahn / Shataan / Arizmenda / Kallathon
Desert Dances And Serpent Sermons (Split-CD)

2015 - The Ajna Offensive / Iron Bonehead Productions / Crepusculo Negro
  
Misþyrming
Misþyrming
Algleymi

2019 - Norma Evangelium Diaboli
  
Faruln
Faruln
The Black Hole Of The Soul (EP)

2019 - Necrocosm / Battlesk'rs Productions
  

Sepultura
Quadra
Lire la chronique
Downset
downset.
Lire la chronique
Reek
Death Is Something There Be...
Lire la chronique
Engrossed
Initial Decay (Compil.)
Lire la chronique
Pilori
À Nos Morts
Lire la chronique
French Black Metal : Les plus gros conn*rds
Lire le dossier
Misanthrope
Bâtisseur de Cathédrales : ...
Lire la chronique
Spell
Opulent Decay
Lire la chronique
Cemetarian
Tomb Of Morbid Stench (Démo)
Lire la chronique
16
Dream Squasher
Lire la chronique
Wayward Dawn
Haven Of Lies
Lire la chronique
October Falls
A Fall of an Epoch
Lire la chronique
Pearl Jam
Yield
Lire la chronique
Gris
Il était une forêt...
Lire la chronique
Odraza
Rzeczom
Lire la chronique
Ectoplasma
White-Eyed Trance
Lire la chronique
Violence Gratuite
EPonyme (EP)
Lire la chronique
Laetitia in Holocaust
Fauci Tra Fauci
Lire la chronique
Winter Deluge
Degradation Renewal (EP)
Lire la chronique
Nekrovault
Totenzug : Festering Peregr...
Lire la chronique
Infestment
Human Altar (Démo)
Lire la chronique
Naglfar
Cerecloth
Lire la chronique
Asofy
Amusia
Lire la chronique
Helfró
Helfró
Lire la chronique
Infestment
Maggots In Your Brain (Démo)
Lire la chronique
Serment
Chante, O Flamme de la Libe...
Lire la chronique
Unearthly Trance
V
Lire la chronique
Kurnugia
Forlorn And Forsaken
Lire la chronique
Misanthrope
Lire l'interview
Iku-Turso
Pakana
Lire la chronique