chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
163 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Skaur - Reis te Haelvete

Chronique

Skaur Reis te Haelvete
Il y a quand même de sacrés mystères dans le monde. Dans le monde en général, mais dans le monde du black metal en particulier aussi… Et SKAUR fait partie intégrante de ces mystères. D’un point de vue de ses compositions bien sûr, et nous allons en parler un peu plus bas, mais aussi pour des aspects extra-musicaux. Et tout d’abord ce qui me perturbe le plus, c’est le manque d’intérêt suscité par le Norvégien… Il est l’un des plus intéressants de sa génération et toutes ses sorties depuis 10 ans sont magistrales et pourtant la reconnaissance n’est pas vraiment arrivée… L’album de 2011, celui de 2015, l’EP de 2014… Des pépites. Et pourtant non, je ne vois pas les foules se jeter sur eux… Pourquoi ? Même visuellement le groupe porté par Normann depuis 2003 assure, avec des tableaux bien choisis en guise de pochettes !

Autre mystère non résolu, la sortie de ce troisième album. Reis te Haelvete a été annoncé pour mars 2021 chez Darker than Black Records et il n’est jamais sorti… Des sites comme Metal-Archives continuent même de noter cette date alors qu’en fait, sans qu’aucune annonce explicative ne soit proposée, c’est de longs mois après, en janvier 2022, que le nouvel opus a enfin vu le jour ! Et à nouveau dans une indifférence assez honteuse. C’est grâce à l’une de mes distros habituelles qui en avait rentré un exemplaire que j’ai pu me rendre compte qu’enfin l’une de mes formations favorites était véritablement de retour !

Mystères, mystères… Et avec ce troisième album, il y a un autre mystère qui saute aux yeux. C’est la pochette. Nouvelle orientation et abandon des tableaux pour la tête assez inexpressive du leader du groupe. Très particulière, très originale. Je regrette que la tradition ne soit pas respectée avec le concept qui prévalait jusqu’à maintenant, mais je ne peux pas dire que je n’aime pas ce visuel. Il y a de la personnalité et une certaine aura qui s’en dégagent…

Et musicalement aussi, le mystère est là, mais c’est le même que sur les opus précédents. La formule n’a pas changé, et c’est bien le principal. 6 compositions nous attendent, avec des durées allant de « longues » à « très longues ». « Reis te Haelvete » fait 6 minutes, « Nordland og ed » en fait presque 12. Et comme d’habitude, elles sont étranges, avec des mélodies infernales, mais malmenées de bout en bout. Le compositeur apporte des envolées qui freinent subitement, puis repartent comme s’il y avait eu un faux départ. Ou un faux-faux départ. Ou alors un départ tonitruant… Enfin, un rythme anormal en fait… L’impression qui s’en dégage est assez particulière car cela ressemble à une course folle engagée par un boiteux. Mais un boiteux qui cavale vite. Parfois il arrive même à aller tout droit quelques mètres et à surprendre tout le monde. Puis tout à coup il manque de se casser la gueule, dans des gestes qui semblent même volontaires ! Et parfois il en fait encore plus à sa tête en décidant de marcher un peu. Même pas d’un pas fatigué, juste comme ça, parce qu’il a trouvé des jonquilles sur le bord de la route… C’est assez fou un album de SKAUR pour tous ces rythmes qui se mélangent dans un apparent chaos. Et les vocaux agissent de la même manière : ils accélèrent, ils freinent, ils ne respectent pas le rythme naturel de la composition... Et c’est pourtant ça qui est mystérieux, mais génial. Tout comme le toussotement ajouté sur un passage... Car sincèrement, qui se dit : « Je vais tousser sur le morceau ! » ? Quelqu’un d’inconscient ou de très confiant !

Donc encore une fois, SKAUR m’a défoncé avec son nouvel album. Encore une fois j’ai pensé à TAAKE version déglingué. Encore une fois je vais l’écouter encore et encore. C’est excellent.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Skaur
Black Metal Mélodique
2022 - Darker Than Black
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Skaur
Skaur
Black Metal Mélodique - 2003 - Norvège
  

tracklist
01.   Reis te Haelvete
02.   Ved noed foelger doed
03.   Nattsangen
04.   Himmelild
05.   Nordland og ned
06.   Stjerna

Durée : 50:52

parution
21 Janvier 2022

voir aussi
Skaur
Skaur
Farvel

2015 - Darker Than Black
  

Essayez aussi
Odiosior
Odiosior
Syvyyksistä

2020 - Purity Through Fire
  
Panphage
Panphage
Jord

2018 - Nordvis Produktion
  
Vintergeist
Vintergeist
Nemossos (Démo)

2014 - Autoproduction
  
Seth
Seth
Les Blessures de l'Âme

1998 - Season Of Mist
  
Catamenia
Catamenia
Eternal Winter's Prophecy

2000 - Massacre Records
  

Exocrine
The Hybrid Suns
Lire la chronique
Cailleach Calling
Dreams of Fragmentation
Lire la chronique
Vektor
Black Future
Lire la chronique
Plague Years
All Will Suffer (EP)
Lire la chronique
Hexing
Welcome To Salem
Lire la chronique
Evergrey
The Atlantic
Lire la chronique
Belphegor
The Devils
Lire la chronique
Schauer
Roaring Thunder of Days Lon...
Lire la chronique
Sirin
V Pamäti
Lire la chronique
Laudanum
The Coronation
Lire la chronique
Soreption
Jord
Lire la chronique
Laudanum
The Apotheker
Lire la chronique
Aara
Triade II: Hemera
Lire la chronique
Kreator
Hate Über Alles
Lire la chronique
Rotten Tomb
Visions Of Dismal Fate
Lire la chronique
Svart Crown
Les Terres Brûlées (EP)
Lire la chronique
Knoll
Metempiric
Lire la chronique
Graf Orlock
Destination Time Yesterday
Lire la chronique
Intoxicated
Watch You Burn
Lire la chronique
Artificial Brain
Artificial Brain
Lire la chronique
White Ward
False Light
Lire la chronique
Besna
Zverstvá
Lire la chronique
Temple Of Void
Summoning The Slayer
Lire la chronique
Suffering Sights
When Sanity Becomes Insanity
Lire la chronique
Ritual Necromancy / Fossilization
Ritual Necromancy / Fossili...
Lire la chronique
Kvöl
In Similitude of a Dream
Lire la chronique
Bloodsoaked Necrovoid
Expelled Into The Unknown D...
Lire la chronique
Tzompantli
Tlazcaltiliztli
Lire la chronique
Entrails
An Eternal Time Of Decay
Lire la chronique
Infectious Grooves
Groove Family Cyco (Snapped...
Lire la chronique