chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
179 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Sale Freux - Le corbeau clandestin

Chronique

Sale Freux Le corbeau clandestin
SALE FREUX est sans conteste le groupe préféré d’une certaine frange de la communauté black metal. Effectivement, il est vénéré et considéré comme une légende par ses admirateurs, dont je fais partie, et ce tout en étant profondément ancré dans l’underground. Notre passion pour le groupe est excessif et nous restons transis devant l’œuvre de Dunkel tant ce que l’homme propose à travers ses albums est fort, imbibé de mal-être quotidien, de souffrances profondes, de douleurs incurables… De manière générale, tous ceux qui ont expérimenté la solitude plus ou moins forcée sont sensibles aux compositions de SALE FREUX.

Et cela fait beaucoup d’années que ça dure, et même si c’est depuis 2010 que le nom de SALE FREUX résonne, Dunkel avait déjà trouvé son empreinte personnelle avant, lorsqu’il s’exprimait au sein de SAATKRÄHE, dont la quasi-totalité des compositions sont ressorties récemment. Seulement, il a peaufiné sa manière de s’exprimer et de nous rapporter ses calvaires, et il n’a finalement pas si stagné que ce que certains semblent penser. Et c’est encore plus flagrant sur ce nouvel album : Le corbeau clandestin, qui marque véritablement une nouvelle étape dans la discographie du groupe. Les changements y sont certes minimes, mais déterminants, au point que certains fans pourraient en être déstabilisés… Les 7 nouvelles compositions sont effectivement presque uniquement interprétées en guitare / voix.

Cette approche donne un résultat épuré à l’extrême, et entraîne un côté cru et direct très oppressant, mais surtout ultra-sincère. Le chant de Dunkel ressort alors plus que jamais, présentant des souffrances pures qui ne sont gommées par aucun artifice. L’impression est de boire du lait sorti du pis, de mettre une peau de bête tuée et découpée à l’instant. Il n’y a ainsi plus de garde-fou entre Dunkel et l’auditeur. Durant 40 minutes, l’homme hurle, crache et racle douloureusement, pour partager ses souffrances et déceptions. SALE FREUX n’est pas là pour rassurer et câliner, mais pour raconter la réalité telle qu’elle est. Belle dans sa laideur, magnifique parce qu’insignifiante...

Les guitares sont principalement folk, parfois électriques. Les vocaux ont été enregistrés en extérieur, dans les champs et bois de nos campagnes. Evidemment, cela ne pouvait pas être fait dans un studio, puisqu’il fallait que Dunkel se retrouve dans son élément du quotidien pour en parler avec le maximum de sincérité. Il arrive cependant que d’autres instruments se manifestent. Ce sont des percussions et un accordéon, dus à Wilhelm et Galaad, ou bien encore de légers chœurs en retrait.

Le corbeau clandestin est un album très dur, une nouvelle fois empli de détresse, mais c’est aussi un hymne à la ruralité et à un style de vie très personnel.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Sale Freux
Black Metal Rural
2022 - France d'Oïl Productions
notes
Chroniqueur : 8.5/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Sale Freux
Sale Freux
Black Metal Rural - 2008 - France
  

tracklist
01.   Au vin ce matin...
02.   Tous les corbeaux du monde
03.   Les tranchées de la clandestinité
04.   Corvofiglia
05.   Le corbeau clandestin
06.   Campania Rasa
07.   Ruralia

Durée : 42.32 min.

parution
29 Juin 2022

voir aussi
Sale Freux
Sale Freux
Vindilis

2017 - Les Créations Clandestines
  
Sale Freux
Sale Freux
« Adieu, Vat ! »

2016 - France d'Oïl Productions
  
Sale Freux
Sale Freux
Le dernier corbeau du monde (Compil.)

2020 - France d'Oïl Productions
  
Sale Freux
Sale Freux
L'Exil

2012 - La Mesnie Herlequin
  
Sale Freux
Sale Freux
Demain, dès l'aube... (EP)

2016 - France d'Oïl Productions
  

Gestapo 666
Satanic Terrorism
Lire la chronique
Epitaphe
II
Lire la chronique
Fall Of Seraphs
From Dust To Creation
Lire la chronique
Godless Truth
Godless Truth
Lire la chronique
Smashed
Spreading Death
Lire la chronique
Hordous
Mon fant​ô​me
Lire la chronique
Lovgun
Bon shit bon genre
Lire la chronique
Gevurah
Gehinnom
Lire la chronique
Woods Of Desolation
The Falling Tide
Lire la chronique
Power From Hell
Shadows Devouring Light
Lire la chronique
Zëlot
Supplices (EP)
Lire la chronique
Morbific
Squirm Beyond The Mortal Realm
Lire la chronique
Je
Epilogue of Tragedy
Lire la chronique
Seep
Hymns To The Gore
Lire la chronique
Ceaseless Torment
Victory Or Death
Lire la chronique
Vaamatar
Medievalgeist
Lire la chronique
Lunar Tombfields
The Eternal Harvest
Lire la chronique
Sépulcre
Cursed Ways Of Sheol (EP)
Lire la chronique
Last Retch
Sadism And Severed Heads
Lire la chronique
Caïnan Dawn
Lagu
Lire la chronique
Virgil
Acheron
Lire la chronique
Houle
Houle (EP)
Lire la chronique
Baron Fantôme
La Nuit Fantastique
Lire la chronique
Etat Limite
L'affrontement de l'intime
Lire la chronique
Sepulchral Zeal
Open (Démo)
Lire la chronique
Interview de HERESIE pour l'album "Par-Delà Les Vents"
Lire l'interview
Heresie
Par​-​Delà Les Vents
Lire la chronique
Molder
Engrossed In Decay
Lire la chronique
OTDHR
Maraud
Lire la chronique
Vananidr
Beneath the Mold
Lire la chronique