chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
111 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Arkan - Salam

Chronique

Arkan Salam
Parmi les grands promos oubliés de ce début d'année, se trouvait le dernier album de nos compatriotes de Arkan. Encensé par notre regretté lapin jaune, leur premier album "Hilal" n'était pas arrivé jusqu'à mes oreilles et c'est avec son successeur "Salam" que je découvre cette excellente formation comprenant notamment l'ex-batteur de The Old Dead Tree (Foued Moukid) et la chanteuse charismatique de The Outburst (Sarah Layssac). Mais loin de n'être qu'un vulgaire side-project, Arkan affirme avec ce second opus, une véritable identité musicale dont la personnalité ne laissera pas indifférent.

Arkan fait partie de ces groupes que l'on adore ou que l'on déteste tant leur style est affirmé, assumé et maîtrisé. Bien sûr, dès les premières minutes, on pense instantanément à Orphaned Land qui est sans doute le groupe le plus connu à méler death mélodique et influences moyen-orientales. Le chanteur de ce dernier, Kobi Farhi fait d'ailleurs une apparition sur le titre "Deus Vult". Mais Arkan est bien plus qu'un simple pastiche de cette prestigieuse formation israélienne car la comparaison s'arrête rapidement. En effet, leur style plus tranché ose le contraste en mélangeant un death lourd et brutal associé au chant ultra guttural de Florent Jannier, un chant féminin tantôt puissant, tantôt plus retenu, et des instrumentations traditionnelles moyen-orientales de grande qualité (la fin de "Amaloun Jadid II" est absolument superbe). Toutes proportions gardées, cette approche musicale m'a rappelé le "Dualité" de Leiden qui associait death et gothique de manière aussi abrupte. En plus d'être plutôt originale, leur musique est également totalement imprévisible. Même si d'une manière générale, les refrains sont interprétées par Sarah, Arkan ne s'est limité à aucun schéma et place ses composantes où bon lui semble sans se soucier d'un quelconque aspect commercial. Tout en restant très homogène, l'album évite alors de tourner en rond et ne vous lâchera pas avant son dernier souffle.

Aussi maigres soient-ils, ce deuxième essai n'est pas exempt de défauts. J'avoue avoir parfois un peu de mal avec le chant féminin qui me touche moins à pleine puissance contrairement à ses interventions atmosphériques. J'ai également trouvé le mélange death/gothique un poil trop contrasté sur certains passages, un choix artistique qui pourraient presque passer pour de la maladresse si le travail de composition n'était pas aussi précis et raffiné. Toutefois, en dehors de toutes ces considérations techniques, la véritable force de nos parisiens réside dans leur capacité à créer un univers consistant et cohérent. Au risque de tomber dans le cliché, je dirai que "Salam" vous fera avant tout voyager. Chaque pièce qui le compose sent le sable et le vent, le soleil qui vous brûle et les contes des mille et une nuits. Rien ici n'a de lien avec notre réalité et c'est cette faculté d'immersion qui rend l'ensemble si plaisant et dépaysant.

Arkan signe avec "Salam" un deuxième chef d'oeuvre, à la fois riche et prenant dont la profondeur se révèle un peu plus à chaque écoute. Que l'on aime ou non le style et ses sonorités, il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas leur reconnaitre un incontestable talent de composition. En tous cas, cet album fait partie des bonnes découvertes de cette année 2011, laissant entrevoir un avenir radieux pour le groupe. A suivre.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

3 COMMENTAIRE(S)

max.scxxxd citer
max.scxxxd
11/02/2015 15:09
note: 8/10
Agréable découverte également pour ma part, on dirait un The Gathering oriental avec des vocaux death, pas mal du tout!
donvar citer
donvar
21/08/2011 20:17
C'est très bon ça! Merci pour la découverte !
cglaume citer
cglaume
21/08/2011 11:29
Encore un bon album, mais je le trouve plus doux que le précédent, et plus proche (un peu trop donc à présent, ce qui fait perdre en personnalité) d'Orphaned Land.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Arkan
Death mélodique gothique aux influences moyen-orientales
2011 - Season Of Mist
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs : (1)  8/10
Webzines : (31)  7.98/10

plus d'infos sur
Arkan
Arkan
Death mélodique gothique aux influences moyen-orientales - 2005 - France
  

tracklist
01.   Origins
02.   Inner Slaves
03.   Deus Vult
04.   Blind Devotion
05.   Jerusalem - Sufferpolis
06.   Beyond Sacred Rules
07.   Common Ground
08.   Sweet Opium
09.   Salam
10.   Call From Within
11.   Lightened Heart
12.   The Eight Doors of Jannah
13.   Amaloun Jadid II

line up
parution
18 Avril 2011

voir aussi
Arkan
Arkan
Hilal

2008 - Season Of Mist
  

Essayez aussi
Dark Tranquillity
Dark Tranquillity
Projector

1999 - Century Media Records
  

Lifeless Dark
Who Will Be The Victims? (D...
Lire la chronique
Bait
Revelation Of The Pure
Lire la chronique
Mora Prokaza
By Chance
Lire la chronique
Meurtrières
Meurtrières (EP)
Lire la chronique
Irae
Lurking in the Depths
Lire la chronique
Death Courier
Necrotic Verses
Lire la chronique
Bašmu
Enshrined In Eternity
Lire la chronique
Exocrine
Maelstrom
Lire la chronique
Cryptic Shift
Visitations from Enceladus
Lire la chronique
Bezwering
Aan De Wormen Overgeleverd
Lire la chronique
Odiosior
Odiosior (EP)
Lire la chronique
Non Serviam
Le Cœur Bat
Lire la chronique
Hum
Inlet
Lire la chronique
Nexion
Seven Oracles
Lire la chronique
Mosaic
Secret Ambrosian Fire
Lire la chronique
BLACK METAL qui parle de virus !
Lire le podcast
Gloom
Rider of the Last Light
Lire la chronique
Witchcraft
Legend
Lire la chronique
Front
Antichrist Militia (EP)
Lire la chronique
Pearl Jam
Binaural
Lire la chronique
Buköwski
Grind on the Rocks
Lire la chronique
Le sondage des années 2010
Votre top 10 ! Difficile he...
Voir le sondage
Vspolokh
Помре
Lire la chronique
Zemial
Nykta
Lire la chronique
Meth Leppard
Woke
Lire la chronique
Runemagick / Chthonic Deity
Chthonicmagick (Split 12")
Lire la chronique
Azziard
Liber Secondus - Exégèse
Lire la chronique
Cathedral
The Last Spire
Lire la chronique
Carach Angren
Franckensteina Strataemontanus
Lire la chronique
Xibalba
Años en Infierno
Lire la chronique