chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
168 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Waldgeflüster - Meine Fesseln

Chronique

Waldgeflüster Meine Fesseln
Nouvel album pour WALDGEFLÜSTER, un one man’s band allemand dont le nom signifie « murmures forestiers » et qui n’a pas encore réellement fait son trou après deux essais sortis en 2009 et 2011.

Il tente à nouveau sa chance en 2014 avec 7 morceaux réunis sous le titre Meine Fesseln, « mes chaînes ». Ces chaînes se retrouvent sur la pochette qui, à défaut d’être belle, est particulièrement équivoque. Elle symbolise la nature qui perd ses droits, une force qu’on essaie de faire taire mais également le muselage des traditions. La musique de WALDGEFLÜSTER créé des images qui vont dans e sens. Un coup d’ œil sur les titres le confirme puisqu’ils parlent de brûme (« Der Nebel »), de saules dans le vent (« Wie eine Weide im Wind ») et de soleil qui se lève (« Wenn die Morgensonn »).

Bien entendu, pour soutenir ces thématiques, il fallait retrouver une musique black à tendance pagan et avec de fortes teintes planantes. Ajoutez-y des pointes de mélancolie et de fureur et vous tenez WALDGEFLÜSTER. La formation a de plus une passion pour la guitare acoustique, qui s’entend sur pratiquement chaque morceau et sait faire penser à ULVER version Bergtatt mais également à AGALOCH et VINTERSORG. Cependant le rendu s’avère différent grâce à des vocaux principaux très loin de ces modèles. Ceux-ci sont plus torturés et font même du pied à ceux de DEAFHEAVEN, lorsqu’ils sont gueulés à pleins poumons. Ils arrivent à transmettre de fortes tensions, notamment sur la première partie de « Karhunkierros ». Un autre bon point vient de l’utilisation d’autres timbres en renfort. Nombreux et variés, ils ajoutent des petites saveurs agréables, à travers une voix claire par ici ( « Trauerweide Teil II » la balade pour quand tu veux emballer Monique sur la plage le soir en été), des chœurs « vikings » par-là. Le magnifique titre d’ouverture, « Der Nebel » est d’ailleurs assez vicieux dans son genre, proposant un refrain qui reste instantanément gravé en mémoire.

WALDGEFLÜSTER a aussi le talent de ne pas en rajouter. Sa musique reste humble, jamais pompeuse. On y trouve du piano et de légères nappes de claviers, mais qui ne revêtent jamais le premier rôle et s'avèrent séduisants. Cette qualité est aussi un défaut dans le sens où l’ensemble peut sembler manquer de personnalité. L’unique membre a bien travaillé ses compositions et sort là un album agréable de bout en bout, qu’on s’écoutera avec un petit verre à la main, ou au coin du feu, afin de plonger dans des souvenirs avec le fond musical idéal, mais on n'en fera pas un album culte à cause de trop de frilosité. Amateurs de mélancolie, c’est pour vous.

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Waldgeflüster
Black pagan folk atmosphérique
2014 - Black Blood Records
notes
Chroniqueur : 7/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Waldgeflüster
Waldgeflüster
Pagan Black Metal Atmosphérique - 2005 - Allemagne
  

écoutez
tracklist
01.   Der Nebel
02.   Karhunkierros
03.   Wie eine Weide im Wind
04.   Trauerweide Teil I
05.   Wenn die Morgensonn...
06.   Mit welchen Fesseln
07.   Trauerweide Teil II

Durée : 61:30

line up
parution
10 Janvier 2014

voir aussi
Waldgeflüster
Waldgeflüster
Mondscheinsonaten

2019 - Nordvis Produktion
  

Essayez aussi
Árstíðir lífsins
Árstíðir lífsins
Aldafǫðr ok munka dróttinn

2014 - Ván Records
  
Primordial
Primordial
Redemption At The Puritan's Hand

2011 - Metal Blade Records
  
Finntroll
Finntroll
Ur Jordens Djup

2007 - Spikefarm Records
  

Black Curse
Endless Wound
Lire la chronique
Thanatos
Violent Death Rituals
Lire la chronique
Moongates Guardian
Cold Waters of Anduin
Lire la chronique
Manilla Road
Crystal Logic
Lire la chronique
Gorezone
Implexaeon
Lire la chronique
Exhumed
Horror
Lire la chronique
Regarde Les Hommes Tomber
Ascension
Lire la chronique
Tan Kozh - Les anciens feux
Lire l'interview
Aodon
11069
Lire la chronique
Caustic Wound
Grinding Terror (Démo)
Lire la chronique
Deveikuth
Cadavre
Lire la chronique
Saint Vitus
Saint Vitus
Lire la chronique
Borgne
Y
Lire la chronique
Cenotafio
Larvae Tedeum Teratos
Lire la chronique
Maere
I (EP)
Lire la chronique
Orphalis
The Approaching Darkness
Lire la chronique
Slaughter Messiah
Cursed to the Pyre
Lire la chronique
Code Orange
Underneath
Lire la chronique
Pearl Jam
Vitalogy
Lire la chronique
Solothus
Realm of Ash and Blood
Lire la chronique
Myrkur
Folkesange
Lire la chronique
Trauma
Ominous Black
Lire la chronique
Ruin Lust
Choir Of Babel
Lire la chronique
Ripper
Sensory Stagnation (EP)
Lire la chronique
Nibiru
Salbrox
Lire la chronique
Sink
The Holy Testament (Compil.)
Lire la chronique
Church Of Disgust
Consumed By Slow Putrefacti...
Lire la chronique
Lvcifyre
Sacrament (EP)
Lire la chronique
ALL #2 - L'incantation par le sang
Lire le podcast
Sarcofago
Crust (Rééd.)
Lire la chronique