chargement...

haut de page

My

Remontez pour accéder au menu
174 visiteurs :: Invité  » se connecter  » s'enregistrer

Vardan - The Wish of Weeping

Chronique

Vardan The Wish of Weeping
Nombreux sont les rigolos du black metal à lancer leur blagounette concernant le groupe italien VARDAN en postant un montage à partir d’une photo de Sylvie… Vartan. Pourtant ils se trompent ! Ce n’est pas avec l’ancienne femme de Johnny qu’il faut faire une comparaison, mais avec Claude François. Mais si, totalement, parce que Cloclo chantait :

« Oui, c’est la même chanson
Mais la différence c’est que toi tu n’es plus là
Oui, c’est la même chanson
Mais la différence c’est que toi tu ne l’entends pas ».


VARDAN sort toujours la même chanson sur chacune de ses nombreux albums. Qui arrive à dire, en réécoutant un ancien titre, sur quel album il apparaissait ? On est déjà heureux quand on parvient à trouver que « c’est l’un des 5 sortis en 2017 ! » ou bien que « c’est l’un des 5 sortis en 2018 ! ». Personnellement, aimant les statistiques, j’ai tendance à répondre : « C’est un titre de 2015, non ? » parce que cette année-là il en a sorti 8. Ce qui est certain, c’est qu’à l’avenir je ne risque pas de tenter ma chance avec un « c’est un album de 2019 ? », parce que voilà, il a été sage cette année-là, presqu’autant qu’en 2016 qui n’avait vu la sortie que d’un split, en proposant un seul et unique album : The Wish of Weeping.

C’est de cet album que nous allons parler, brièvement, ici. Oui, oui, oui, « brièvement », parce que mine de rien, c’est tout de même le seizième album de VARDAN que je chronique sur Thrashocore. Le groupe que j’ai le plus chroniqué de toute ma vie, et de très très loin, même si j’ai un peu triché en en chroniquant trois d’un coup à deux reprises !!! Alors que voulez-vous que j’en dise de plus ? VARDAN, c’est toujours la même chanson, toujours le même black dépressif bien rodé, avec deux styles de vocaux qui se partagent la souffrance : l’un est plus déclamé et suivi d’un écho, l’autre est plus hurlé et trainant, tel le cri d’une bête blessée. La batterie joue à un rythme lancinant, hypnotique, volontairement froid et sans dynamisme. Les riffs sont légers, monotones, jamais vulgairement trop mis en avant. Des claviers brumeux viennent saupoudrer le tout. C’est la même chose que d’habitude, toujours la même chanson, qui ne connaît que quelques variations, car l’unique membre à bord tisse au fil des albums sa toile, son univers. Il l’agrandit, il la peaufine.

The Wish of Weeping est toujours aussi bon que ses prédécesseurs du coup. Sauf qu’à force de « tourner en rond » comme le reprocheront les plus blasés, eh bien le pubic n’est plus vraiment. Sauf que le public ne l’entend plus...

« Oui, c’est la même chanson
Mais la différence c’est que toi tu n’es plus là
Oui, c’est la même chanson
Mais la différence c’est que toi tu ne l’entends pas ».

DONNEZ VOTRE AVIS

Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.

AJOUTER UN COMMENTAIRE

 
Vous devez être enregistré(e) et connecté(e) pour participer.
Vardan
Black Metal Dépressif
2019 - Moribund Records
notes
Chroniqueur : 8/10
Lecteurs :   -
Webzines :   -

plus d'infos sur
Vardan
Vardan
Black Metal Dépressif - 1997 - Italie
  

tracklist
01.   The Wish of Weeping Pt. 1
02.   The Wish of Weeping Pt. 2
03.   The Wish of Weeping Pt. 3

Durée : 39:47

parution
26 Juillet 2019

voir aussi
Vardan
Vardan
Between the Fog and Shadows

2015 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Despicable Broken Hope

2015 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
The Night, the Loneliness

2015 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Enjoy of Deep Sadness

2014 - Moribund Records
  
Vardan
Vardan
Winter Woods

2015 - Moribund Records
  

Essayez aussi
Cry
Cry
Dead Within

2011 - Rigorism Production
  
Aisuragua
Aisuragua
In Morte Veritas

2018 - Hidden Marly Production
  
Woods Of Desolation
Woods Of Desolation
Sorh (EP)

2009 - Eisenwald Tonschmiede
  
Kotha
Kotha
XI

2017 - This Winter Will Last Forever
  
Ghost Bath
Ghost Bath
Moonlover

2015 - Northern Silence Productions
  

Swarmageddon
Lire l'interview
Cultum Interitum
Poison Of Being
Lire la chronique
Behemoth
Demigod
Lire la chronique
Evulse
Call Of The Void (Démo)
Lire la chronique
Gaerea
Limbo
Lire la chronique
Kairon; IRSE!
Polysomn
Lire la chronique
Burial Remains
Spawn Of Chaos
Lire la chronique
L7
Smell The Magic (EP)
Lire la chronique
Azath
Through a Warren of Shadow
Lire la chronique
Paradise Lost
Paradise Lost
Lire la chronique
Tristengrav
II - Nychavge (EP)
Lire la chronique
Fluoride
Disentanglement
Lire la chronique
Soul Blind
Greatest Hits Vol. I (Compil.)
Lire la chronique
Putrid Offal
Sicknesses Obsessions
Lire la chronique
Novae Militiae
Topheth
Lire la chronique
Ascended Dead / Evil Priest
Nexus Of The Black Flame / ...
Lire la chronique
Uada
Djinn
Lire la chronique
Drowning / Misgivings
Requiem For Gods Perdition ...
Lire la chronique
Polymoon
Caterpillars Of Creation
Lire la chronique
Candiria
Beyond Reasonable Doubt
Lire la chronique
L'affaire JP FOURNIER... L'illustrateur qui tua son père.
Lire le podcast
Darkened
Kingdom Of Decay
Lire la chronique
The Great Old Ones
Cosmicism
Lire la chronique
Eirik
Omnis Erit Eductus
Lire la chronique
Paradise Lost
Gothic
Lire la chronique
Bestial Invasion
Monomania
Lire la chronique
Palehorse
Soft as Butter; Hard as Ice
Lire la chronique
Lik
Misanthropic Breed
Lire la chronique
Necrot
Mortal
Lire la chronique
Diabolic pour "Mausoleum of the Unholy Ghost"
Lire l'interview